Tentative de meurtre à Montpellier : une SDF arrêtée 6 mois après

Une SDF de nationalité zaïroise de 27 ans, qui était recherchée pour une tentative d’homicide volontaire depuis six mois a été localisée et interpellée lundi, rue de l’Industrie, dans le quartier de Tournezy, à Montpellier. Depuis le début du mois de juin, elle était en cavale. Sa trace a été retrouvée par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault.

Cette femme était activement recherchée depuis le 2 juin dernier, soupçonnée d’une tentative de meurtre sur un homme de 49 ans, grièvement blessé d’un coup de couteau à la gorge dans son appartement, dans le quartier de la Mosson-la Paillade à Montpellier.

Sauvé par une voisine infirmière

Le drame était survenu vers 19h, quand des voisins d’une résidence de la rue du Vaccarès ont entendu une violente dispute, puis des cris provenant d’un logement, avant d’apercevoir une femme s’enfuir en courant. Elle a pu s’échapper, avant l’arrivée des policiers de la Sécurité publique, puis des enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault, chargés des investigations.

La jeune femme qui était à la rue était hébergée depuis plusieurs semaines par le quadragénaire. Elle était rapidement identifiée, car elle était déjà connue des services de police et de la justice pour avoir blessé son ex-mari, lors d’une violente dispute. Et c’est également lors d’une dispute au domicile de celui qui lui offrait le couvert et le gîte, sur fond d’alcoolisme, que le locataire avait reçu un morceau de verre d’une coupe de champagne, qu’elle a volontairement brisé, avant de le planter dans le cou. Et de s’enfuir, l’abandonnant à son triste sort.

La violence de la dispute, les hurlements de la SDF et les cris du locataire avaient ameuté les habitants de la résidence. En grimpant chez le quadragénaire généreux, ils avaient croisé la jeune femme qui s’échappait sans demander son reste. Et qui disparaissait.

Elle avait quitté Montpellier

Le quadragénaire perdait beaucoup de sang, lorsqu’une voisine qui est infirmière s’est portée à son secours avant l’arrivée des sapeurs-pompiers du Sdis 34 et de médecins urgentistes du Smur-Samu 34. Elle lui a sauvé la vie en stoppant l’hémorragie. Après être sorti du coma et quitté le CHU de Montpellier, le quadragénaire avait confirmé que la jeune femme qu’il hébergeait, après l’avoir rencontrée dans la rue, lui avait bien porté ce coup avec un morceau de verre, alors qu’ils arrosaient un événement en buvant une bouteille de champagne.

Un mot de travers et la SDF était devenue hystérique et très violente, selon la version donnée dans l’été. En garde à vue pour tentative de meurtre, la jeune femme a reconnu les faits présumés et a confirmé la déposition de la victime. Elle a raconté que, se sachant recherchée activement, elle avait préféré quitter Montpellier et le milieu des marginaux qu’elle fréquentait pour se mettre au vert. Avant de revenir discrètement vivre récemment à Montpellier.

Une discrétion qui a été de courte durée, puisque les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault ont eu vent de son retour. Elle a été déférée ce mercredi au parquet de Montpellier, puis devant un juge d’instruction en vue de sa mise en examen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *