Prix de l’Expatriation : Racines Sud tient ses ambassadeurs 2018

Créée en 2006 par Emmanuelle Darras-Rivault, cela fait maintenant neuf ans que Racines Sud, l’association montpelliéraine qui fédère les expatriés de la région Occitanie à l’international, organise son prix de l’Expatriation pour élire ses ambassadeurs. Les nouveaux lauréats 2018 ont été choisis vendredi dernier et laissent entrevoir, cette année encore, le large panel de représentants de notre territoire à l’international, que propose ce réseau unique en France. 

Reconnu comme un ambassadeur de choix pour faire connaître la région Occitanie à l’étranger, Racines Sud est un réseau de contacts qui compte aujourd’hui une communauté de près de 1 200 adhérents installés dans plus de 20 pays et qui s’étoffe de jour en jours. Ciblé comme un fabuleux réseau de contacts ciblés pour les chefs d’entreprise désireux de se lancer dans l’export, cette association est, non seulement une porte ouverte sur le monde mais elle est surtout un atout de choix pour exporter les attraits d’une région en pleine effervescences créatives et gustatives.

Une trentaine de jurés

Pour bien vendre ses atouts, Racines Sud organise tous les ans le  »Prix de l’Expatriation ». Cette année, l’événement s’est tenu vendredi dernier et a réuni un jury d’une trentaine de personnes (parmi lesquelles Esther Pacitti, Polytech ; Antoine Calderini, Meliès ; Tanguy Lafarge, Cirad ; Bruno Narchall, Crystal Finance ; Laurent Ventura, ESII ; Jean-Marie Sevestre, CCI Hérault ; Florian Mantione, Mantione Institut ; Isabelle Aubert, Région Occitanie…). Après toute une après-midi de délibération, le jury a nommé ses “ambassadeurs“ 2018.

Sept ‘‘ambassadeurs’’ ont été choisis parmi la trentaine de dossiers reçus. Reflétant une grande richesse de parcours, les lauréats auront pour mission de porter les couleurs de la région Occitanie sur les continents où ils ont décidé de s’installer. ‘‘Ils pourront ainsi jouer un véritable rôle d’ambassadeurs, de l’accueil des nouveaux expats au conseil et à l’accompagnement d’entreprises régionales qui veulent s’implanter sur de nouveaux marchés’’, explique Emmanuelle Darras-Rivault, la fondatrice et directrice de Racines Sud.

Les 7 lauréats Racines Sud 2018 

– ‘‘Ambassadeur’’ : Nicolas Galy – Originaire de Bages, dans les Pyrénées-Orientales, ce jeune directeur des ventes des vins Gerard Bertrand sur le Canada et les Etats-Unis de 34 ans est installé à Montréal au Canada. Il est expatrié depuis plus de 15 ans et pense revenir bientôt dans son Sud natal, région qu’il valorise au quotidien auprès de ses nombreux clients et contacts privés et professionnels.

– ‘‘Entrepreneur’’ : Anthony Ouzeau – Se définissant comme pragmatique, terre-à-terre et à l’humour moisi… ce jeune homme de 28 ans est aussi drôle qu’intelligent. Originaire de Toulouse, Anthony sort en 2013 de Toulouse Business School avec un diplôme dont la spécialisation en Ressources Humaines et Finances Entreprises. Après une brillante carrière chez Dexia IT, racheté en 2013 par IBM. Le High potential fini par quitter le Luxembourg pour s’expatrier au Canada. A Montréal, il trouve un nouvel équilibre mais surtout au nouveau challenge en lançant la marque OMQ (On Mange Quoi). Ancré dans le Sud, Anthony n’oublie pas d’où il vient et compte bien développer  »Racines Sud » à Montréal pour avoir un impact positif sur tous les expats de l’Occitanie.

– ‘‘Innovation/Recherche’’ : Karine Jolicoeur Delvolve – Agée de 43 ans et originaire de Toulouse, Karine est installée au Québec depuis 2010. Avocate de formation, ​à Bruxelles, à Paris puis à Montréal, elle est​ aujourd’hui également​ conseillère pédagogique à la Faculté de Droit de ​l’Université de ​Montréal et son rôle est​, entre autres,​ d’aider, au sein de la Clinique juridique Profil, ​les professionnels étrangers à intégrer une profession règlementée par un Ordre au Québec (médecin, comptable, avocat, infirmière, ingénieur, psychologue etc…)​.

– ‘‘Jeune Expatrié’’ : Mikail Levasseur – Surdoué en langue, Mikail est l’un de ces bons élèves que l’on voudraient tous avoir. Originaire de Bazeilles, c’est pourtant à Montpellier, ville qu’il affectionne particulièrement, qu’il a fait une partie de ses études (2013-2017). Jeunes diplômé de l’Ecole Nationale Supérieur de Chimie de Montpellier (ENSCM), il réalise actuellement, à l’âge de 24 ans et en allemand, une thèse en Biochimie à l’Ecole Polytechnique de Zürich. Parlant plusieurs langues, il investit son énergie dans l’entre-aide et la solidarité auprès de ses camarades. C’est un très bon relais pour tous les étudiants qui veulent en savoir plus sur l’expatriation.

– ‘‘Coup de Cœur’’ : Eglantine Fauvelle – Originaire de Montpellier et âgée de 29 ans, Eglantine est installée au Cameroun depuis 2014. Diplômée de SupAgro Montpellier, elle est depuis septembre 2015 agronome spécialiste de la co-conception de systèmes agroforestievrs à base de cacaoyers Innovants pour le Cirad. Fi!ère de ses racines et de son terroir, elle s’engage sur place à être une ambassadrice professionnellement et scientifiquement. Elle participe ainsi notamment au développement agricole via le renforcement des capacités locales avec le Cirad.

– ‘‘Prix Spécial du Jury’’ : Romain Ressiguier – Originaire de Montpellier et âgée de 43 ans, Romain a eu un parcours atypique qui après une formation en ébénisterie/menuiserie et en génie civil a travaillé pendant longtemps dans le spectacle et le cinéma. Installé au Québec depuis 9 ans, il est aujourd’hui à la tête d’une entreprise de rénovation et de construction de bateaux classiques ainsi que de mobiliers sur-mesures. Attaché à ses racines languedociennes, il partage sa passion pour la pétanque en organisant notamment  »l’international de pétanque de Baie Saint Paul », une spécialité bien du Sud !

‘‘Prix Spécial du Jury’’ : Anne Zutterling – Ancienne étudiante à Polytech Montpellier, cette jeune femme âgée de 22 ans est actuellement en Thaïlande dans la province de Mae Hong Son où elle est partie en tant que bénévole de l’association  »Enfants du Mékong ». Aidant à éduquer, accompagner et former les enfants défavorisés, Anne a pour mission, la coordination de 12 programmes de parrainage, d’un projet d’accès à l’eau et de construction d’une bibliothèque.Son engagement humanitaire a incité le Jury Racines Sud à lui attribuer un prix spécial, un prix pour le sourire montpelliérain qu’elle distribue à toutes les familles et à tous les enfants qu’elle rencontre au quotidien.

La remise des prix aux lauréats 2018 aura lieu ce 22 décembre, à 18h, en présence de nombreuses personnalités entrepreneuriales et locales. Une cérémonie qui sera présidée par Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée à l’Espace Capdeville à Montpellier et qui se terminera par un verre de l’amitié autour des vins de Jean -Pierre Girard du domaine Terre de Cambon, à Valflaunes.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *