MHSC / Ligue 1 : une excellente cuvée montpelliéraine à Bordeaux (0-2)

FOOTBALL. Après la défaite à domicile face à Metz, Montpellier se devait de réagir avant la trêve hivernale. En déplacement à Bordeaux, les hommes de Michel Der Zakarian ont montré un beau visage et l’emportent 2-0 (Ikoné 71′, Mbenza 92′). Le MHSC termine l’année en beauté à la 7e place du championnat avant de partir en vacances.

L’entraîneur montpelliérain procédait à plusieurs changements. Hilton suspendu, Congré officiait en défense. Au milieu, Lasne était laissé sur le banc au profit de Piriz, et Sessègnon laissait les commandes du jeu à Sambia. L’attaque était animée par Ikoné et Sio.

Montpellier laisse le jeu en première période

Bordeaux tirait le premier par l’intermédiaire de Vada dont la frappe croisée, après un dégagement dans l’axe de Mendès, fuyait de peu le cadre (3′). Montpellier répliquait dans la foulée. Sambia était stoppé irrégulièrement à 30 m des cages bordelaises. Sur le coup franc, le milieu de terrain obligeait Prior, préféré à Costil, à une parade difficile (6′). La bataille du milieu de terrain faisait rage et les deux équipes avaient par la suite du mal à se créer des occasions. Les attaquants bordelais buttaient sur la défense quand les Montpelliérains essayaient de se projeter rapidement vers l’avant dès la récupération. Ikoné trouvait Aguilar dans la surface mais Prior intervenait dans les pieds du latéral (30′). Côté Bordelais, Vada, très en vue, s’essayait sans succès de loin (38′). Plus pressant en fin de période, les Girondins intensifiaient leurs attaques mais à l’image de Mukiélé face à Kamano, la défense pailladine ne cédait pas.

Montpellier plus offensif

La seconde période reprenait sur un rythme plus haché. Les Montpelliérains obtenaient plusieurs coups francs aux 25 mètres. Ikoné envoyait le ballon en tribune (54′) quand Sambia d’une frappe puissante obligeait Prior à une superbe horizontale (59′). Les Pailladins muselaient complètement leurs adversaires mais ne parvenaient pas à se créer d’occasions franches. Bordeaux semblait émerger à l’approche de la dernière demie heure. Mukiélé d’une géniale intervention annihilait un contre (62′) quand Mendès écartait le ballon devant la ligne (65′). Montpellier faisait le dos rond quelques minutes avant que Sio ne décoche une frappe énorme de 40 mètres qui s’échouait sur la transversale et retombait devant la ligne de but (67′).

Montpellier éteint Bordeaux

C’est fort logiquement que Montpellier ouvrait la marque. Sur une énième montée de Roussillon, Sambia trouvait Ikoné. L’attaquant à l’angle gauche de la surface avait tout loisir de décocher une grosse frappe sous la transversale pour inscrire son premier but de la saison (71′ 0-1). À quelques minutes du terme du match, après un beau travail de conservation, Sio transmettait plein axe à Sambia dont la frappe passait au dessus (90′). Auteur d’un très bon match, le milieu de terrain laissait sa place à Mbenza. Ce dernier s’illustrait rapidement. Après avoir longé le couloir gauche, l’attaquant belge replongeait dans l’axe et aux abords de la surface décochait une frappe qui concluait la marque (0-2, 92′).

BORDEAUX : Prior – Sabaly, Toulalan, Pellenard, Poundjé – Lerager, Otavio (79′ Plasil), Vada (74′ Cafu) – Malcom, Kamano (62′ Taha), De Préville.
MONTPELLIER : Lecomte – Aguilar, Mukiélé, Mendes, Congré, Roussillon – Piriz, Skhiri, Sambia (90′ Mbenza) – Ikoné (81′ Lasne), Sio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *