Aéroport de Montpellier : Asics trouve chaussure à son pied

La marque Asics, 4ème opérateur mondial sur le marché de la chaussure de sport, a confirmé l’implantation de son nouvel entrepôt pour tout le sud de l’Europe, sur la zone de fret de l’aéroport de Montpellier, sur la commune de Mauguio. Installée historiquement à Gallargues-le-Montueux, dans le Gard, la société nippone qui hésitait entre plusieurs sites -dont Barcelone- a choisi de rester en Occitanie, convaincue par l’effort consenti par les collectivités.

Ce n’était pas acquis : divers obstacles compromettaient l’implantation de l’entrepôt d’Asics sur la zone aéroportuaire. « Mais le conseil de surveillance de l’aéroport a levé les difficultés pour que nous puissions intervenir efficacement dans la compétition qui nous opposait à d’autres sites pour accueillir la nouvelle base logistique d’Asics », explique Emmanuel Brehmer, le directeur de l’Aéroport Montpellier Méditerranée, AMM : « Dans monde concurrentiel des aéroports, il faut être compétitifs. Autour du projet d’Asics, tous les acteurs locaux, l’Etat, la CCI de l’Hérault, la Région, le Département, la communauté de l’Etang de l’Or et la Ville de Mauguio sur laquelle est situé l’aéroport ont su faire bloc pour faire aboutir ce projet ».

Un entrepôt de 38’000 m2

Il n’en fallait pas plus que cette démonstration de bonne volonté pour convaincre la marque nippone qui va donc construire à Montpellier sa base logistique pour l’Europe du Sud (France, Espagne, Italie et Portugal) : « Le site actuel s’étend sur 26 000 m2 », explique David Lagarde, qui dirige le centre de logistique de Gallargues-le-Montueux : « Le nouvel entrepôt, qui doit être inauguré fin 2019, s’étendra sur 38 000 m2. Ce site nous permettra d’être plus rapide pour répondre aux clients avec comme objectif un délai de 1 heure entre la réception de la commande du client et son envoi »

La marque internationale affiche ses ambitions : « Nous allons tripler notre activité : de 5 millions d’unités d’unité expédiées aujourd’hui, chaussures et vêtements compris des marques Asics, Asics Tiger et Onitsuka Tiger… Nous visons 15 millions d’unités/an ». Le site, dont la construction est estimé à 30 M€, devrait ainsi générer la création de 50 emplois.

 

A droite, les élus qui ont oeuvré à la venue de Asics ; à gauche, Emmanuel Brehmer et les responsables français de la marque

« Asics est une signature mondiale », commente Emmanuel Brehmer : « Cette implantation valorise le territoire et nous laisse espérer l’arrivée d’autres grandes marques internationales sur notre zone de fret ». Le directeur d’AMM souligne une fois de plus l’engagement des collectivités et de l’Etat qui vont investir près de 2,5 M€ pour améliorer les infrastructures.

Conditions d’accueil optimales

« Il y a un an, lors d’un voyage d’affaire de la Région Occitanie au Japon, j’ai confirmé au président d’Asics que nous avions la capacité et la volonté d’accueillir la société dans des conditions optimales à Montpellier », rappelle Carole Delga, la présidente de la Région. Le Préfet, Pierre Pouëssel, confirme de son côté l’engagement de l’Etat qui accorde une Prime Aménagement du Territoire (PAT) de 500 000 € à ce projet : « Tous pour un, un pour tous : c’est comme ça qu’on gagne. Si Asics vient, c’est bien parce que tous les partenaires locaux et régionaux ont fait bloc : les élus mais aussi l’Etat et l’aéroport… A l’arrivée, l’implantation d »Asics va permettre de développer de l’activité sur le territoire ».

Carole Delga a confirmé l’effort des collectivités qui ont travaillé ensemble pour remporter ce marché face à Barcelone notamment…

Le futur site logistique d’Asics est également appelé également à devenir une référence en terme de normes environnementales : « Cette base logistique sera aussi un outil de dernière génération », précise David Lagarde : « Le bâtiment produira notamment son énergie photovoltaïque et récupèrera les eaux de pluie. Je précis enfin que nous avons choisi Montpellier pour 3 raisons majeures : cette ville est très bien placée pour l’Europe du Sud ; Montpellier est au cœur des réseaux de transports, dont l’aéroport bien sûr, et nous souhaitions conserver les équipes actuelles qui sont performantes ».

Le nouveau centre montpelliérain de distribution d’Asics, partenaire à Montpellier du MHB, sera le deuxième « entrepôt » de la marque nippone en Europe après l’ouverture, en 2014, du centre allemande de Düsseldorf pour l’Europe du Nord.

Asics en quelques chiffres :

# 30 millions de paires de chaussures vendues chaque année
# 8’000 salariés dans le monde
# 3,6 milliards d’euros de chiffres d’affaires

2 Comments

  1. De retour a Montpellier , car Asics était déjà implanté sur le site de l’aéroport … Leur local est utilisé par UPS depuis leur déménagement de Castelnau le Lez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *