Montpellier Danse : Mourad Merzouki vainqueur par K.O

Créé en 2010 par le Quatuor Debussy, Boxe Boxe a été repris par le célèbre chorégraphe hip hop Mourad Merzouki en version… brésilienne, avec Boxe Boxe Brasil pour une tournée triomphale en France. Il était impossible d’imaginer le chorégraphe ne pas s’arrêter dans une salle qu’il connaît bien, le Corum, qu’il investit donc ce mardi soir et demain, mercredi 20 décembre pour deux spectacles qui font le plein.

Après le succès de son dernier passage en terres montpelliéraines avec Pixel, Mourad Merzouki, directeur du Centre chorégraphique de Créteil, se place bec son spectacle Boxe Boxe Brasil à la fois sur le terrain du combat et sur celui de l’esthétique ou plutôt, de la force plastique de la boxe. Boxe Boxe Brasil, qui joue sur les similitudes et les contrastes entre la danse, la boxe et la musique classique, rassemble 9 danseurs cariocas rencontrés en 2008 et avec lesquels Mourad Merzouki a déjà créé Agwa, Correria et Käfig Brasil.

« La boxe, c’est déjà de la danse », explique le chorégraphe qui a choisi de faire évoluer ses danseurs dans un décor d’acier pendant que les musiciens jouent en direct : « J’utilise le décalage entre la musique classique, comme les mélodies de Schubert, et les codes du combat pour créer un alliage qui permet d’ouvrir Boxe Boxe au monde, et notamment au Brésil ou les arts martiaux et la danse se mêlent ».

Les spectateurs K.O ?

Mourad Merzouki dessine des parallèles entre musique, boxe, combat et hip-hop, un spectacle ponctué d’élans sensuels et combats de coqs : « Avec un titre qui boxe deux fois, on imagine l’uppercut », annonce à Paris le Théâtre du Rond-Point. Sans céder à la violence de la boxe ou des arts martiaux, le chorégraphe hip-hop propose une vision onirique soutenue par les partitions musicales du Quatuor à cordes Debussy.

« La boxe, c’est de la danse : c’est ce qui m’a frappé lorsqu’adolescent, j’ai découvert le hip hop après de nombreuses années de pratique des arts martiaux », confie Mourad Merzouki qui a imaginé un ballet à la croisée des deux disciplines où les danseurs enchaînent les techniques et les prouesses : du break dance, battles, danse du robot et du tétris, smurf également sans oublier les figures au sol et autres freezes. Le multiculturel Boxe Boxe Brasil réussit son pari : le public devrait ressortir KO… d’admiration.

>> Boxe Boxe Brasil, ce mardi 19 décembre et mercredi 20 décembre à 20h. Opéra Berlioz / Le Corum Les deux spectacles affichent quasiment complets. Il restera éventuellement au guichet le soir même ou sur lastminutes.com.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *