Gastro, bronchite, grippe : ça se bouscule chez les médecins

Depuis ces derniers jours, il est difficile d’accéder à un médecin généraliste. Gastro-entérite, bronchite ou encore la grippe en concomitance expliquent les temps d’attente allongés. Exemple, à Montpellier, lundi matin, un docteur de SOS Médecins nous indiquait que dès 9 heures, toutes ses plages horaires étaient prises.

Ce qui a obligé la Maison médicale de SOS Médecins, située sur l’avenue de Palavas à Montpellier, de laisser un message sur sa ligne, indiquant « qu’en raison d’un trop grand nombre d’appels, les médecins ne pouvaient plus assurer les visites à domicile », tout en laissant la possibilité de se rendre à leur maison médicale.

L’ARS parle de phase pré-épidémique

Contactée par notre rédaction, l’Agence régionale de santé -l’ARS- d’Occitanie nous expliquait qu’une « épidémie de bronchiolite chez les moins de 2 ans a commencé au cours de la semaine dernière ici. Elle est toujours en cours. La région était en phase pré-épidémique pour la grippe et les syndromes grippaux en début de mois », tout en ajoutant que dernièrement « l’Occitanie est également passée en phase pré-épidémique pour la gastro-entérite ».

Selon les indicateurs de l’ARS, les épidémies de grippe et gastro-entérites étaient en nette progression la semaine dernière, ce qui expliquerait les files d’attente dans les cabinets médicaux.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *