Développé-couché : champion du monde à 77 ans

Le record du monde de développé-couché en catégorie vétéran a été officiellement battu ce mardi après-midi par un retraité de Castries, Jean-Daniel Talandier, âgé de 77 ans. Il a été homologué par maître Thierry Le Floch, huissier de justice à Montpellier. Sur la foi de son constat, l’exploit de cet alerte septuagénaire héraultais devrait figurer bientôt dans le Guiness des records.

Jean-Daniel Talandier a soulevé une barre de 110 kilos, pulvérisant largement le record détenu par un Américain de 85 ans qui avait soulevé 85 kilos. Sa performance a été saluée par les applaudissements de ses admirateurs réunis au boulodrome Henri Salvador de Castelnau-le-Lez, dont parmi eux aux premières loges, le président du club, Marcel Bousquet, « espanté ».

Un autre grand moment a été savouré par le champion du monde senior : la visite surprise d’un ami d’enfance qu’il n’avait plus croisé depuis quarante ans, un fan du ballon ovale fervent supporter de la grande époque de l’AS Béziers, quand les quinzistes évoluaient parmi l’élite avec les meilleurs de la génération, comme les frères Vaquerin.

Artisan de la Coupe d’Europe de rugby Heineken

« Il se trouve qu’à l’époque, au début des années 90, j’ai été l’artisan de la naissance de la Coupe d’Europe de rugby Heineken, grâce au rapprochement qui a été possible entre les dirigeants de cette célèbre bière, bue partout sur la planète et les responsables du mythique club de Béziers. Grâce à moi, Heineken est devenue sponsor de l’ASB, avant que ne soit créée la Coupe d’Europe Heineken qui se dispute toujours », assure Jean-Daniel Talandier, très connu dans les milieux sportifs d’ici et du Maroc, où il a longtemps vécu. Et où il détient le record du monde de…développé-couché enregistré à Meknès, devant des dizaines d’adolescents éberlués.

« C’est vrai ce qu’il vient de dire, j’étais un inconditionnel de l’AS Béziers de la grande époque et si la Coupe d’Europe de rugby Heineken existe, c’est effectivement grâce à Jeannot », confirme l’ami d’enfance, ravi d’avoir assisté à son exploit mondial à Castelnau-le-Lez. Il a chaleureusement félicité son copain Jeannot, d’autant qu’il a fait ce pari dans le cadre de la campagne de lutte contre le cancer.

Un geste de solidarité pour le comité de l’Hérault de la Ligue contre le cancer. Il est généreux, Jeannot. Juste une question : que nous prépare t-il maintenant ?!

Pari réussi pour le retraité de Castries., sous les yeux de sa femme. Photo JMA. Métropolitain.
Jeannot Talandier entouré notamment de son ami d’enfance -en rouge- fan de rugby et de Marcel Bousquet, le président du club de boules de Castelnau-le-Lez. Photo JMA. Métropolitain.
Jean-Daniel Talandier a fait ce défi pour la Ligue contre le cancer. Photo JMA. Métropolitain.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *