Miss France : la fin d’une belle aventure pour Aurore Kichenin

Il y a un peu de tristesse et d’émotion pour Aurore Kichenin qui rendra ce samedi soir son écharpe de première dauphine de Miss France. Il y a tout juste un an, la ravissante Héraultaise se voyait sur la seconde marche du podium, devant son public, à la salle Sud de France Arena, à Pérols.

Aurore sera, cette fois, à Châteauroux ce soir pour assister, en tant que spectatrice à la soirée Miss France 2018. Elle vient aussi soutenir celle qui l’a succédée Alizée Rieu, l’actuelle Miss Languedoc-Roussilon.

De Palavas à la Chine

La première dauphine de Miss France aura réussi à séduire le jury et les spectateurs tout au long de son mandat. Entre l’élection de Miss Montpellier au Polygone jusqu’en chine où aurore a terminé 4ème de l’élection de miss world en novembre dernier. Un réel challenge pour celle qui a commencé par Miss Palavas.

Une belle escapade à l’autre bout du monde pour la jolie brune de 22 ans qui est rentré au pays plein de souvenir.

Et maintenant ?

Aurore Kichenin hésite à reprendre les études, qu’elle avait mises de côté pour se consacrer à sa vie de Miss. Elle compte bien profiter de sa notoriété pour se lancer dans le journalisme et l’animation.

Depuis quelques semaines, l’ancienne élève du lycée Georges Frêche, fait quelques chroniques dans des médias locaux : « J’aimerai bien mixer tourisme et journalisme ». Good luck Aurore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *