MHSC / Ligue 1 : Metz surprend Montpellier à la Mosson (1-3)

FOOTBALL. Pour son dernier match de l’année au stade de la Mosson, Montpellier recevait Metz dernier du championnat. Frédéric Hantz a joué un bien mauvais tour à son ancienne équipe en venant l’emporter 3 à 1. Une désillusion pour les Montpelliérains qui passent à la 10e place avant de se déplacer à Bordeaux mercredi.

Face aux Lorrains, Michel Der Zakarian optait pour le désormais classique 5-3-2 avec Ninga et Mbenza en attaque. Un système qui a toujours fait ses preuves face aux grosses cylindrées et qui ce soir a, par contre, une nouvelle fois montré ses limites contre un équipe regroupée. Et si Roussillon, au terme d’une belle course, ouvrait la marque pour Montpellier (1-0, 20′), Cohade égalisait d’une frappe au ras du poteau gauche de Lecomte sur le premier tir de Metz (1-1, 29′). Les deux équipes jouaient sur un faux rythme et rentraient logiquement aux vestiaires sur ce score de parité.

Montpellier n’y arrive pas

De retour sur la pelouse, les hommes de Michel Der Zakarian évoluaient plus haut. Roussillon bien lancé par Hilton était bien stoppé par Kawashima, sorti rapidement dans les pieds du Montpelliérains (53′). Ikoné, auteur d’une bonne rentrée, déstabilisait la défense adverse mais ne se montrait pas efficace. Skhiri alertait Kawashima d’une belle frappe de 25 mètres (77′). Sambia sur coup franc tentait de trouver Hilton mais le Brésilien n’arrivait pas à reprendre le ballon de la tête (82′). Montpellier ne parvenait pas à mettre ce deuxième but libérateur.

Metz surprend Montpellier en fin de match

Bien que lanterne rouge du championnat, Metz n’était pas venue en victime expiatoire à la Mosson. Après avoir fait le dos rond et bloqué les velléités montpelliéraines durant 80 minutes, les joueurs de Frédéric Hantz déjouaient tous les pronostiques. Sur un coup franc, Diagne s’arrachait dans la surface pour récupérer le ballon et centrer pour Rivière à la limité du hors jeu qui n’avait plus qu’à le pousser au fond des filets (1-2, 84′). Montpellier avait beau pousser dans les derniers instants, la victoire lui échappait ce soir un peu plus quand Basin, entré en jeu quelques instants auparavant, concluait la marque d’une frappe imparable sous la barre (1-3, 93′).

MONTPELLIER : Lecomte – Aguilar, Mukiélé, Hilton (cap), Mendes, Roussillon – Lasne, Skhiri, Sessègnon (63′ Ikoné) – Mbenza (73′ Sambia), Camara (63′ Sio).
METZ : Kawashima – Rivierez, Selimovic, Niakhaté, Assou-Ekotto – Diagne, Cohade – Dossevi (68′ Poblete), Roux (78′ Niane), Mollet – Rivière (88′ Basin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *