Contrôles sur l’A9 : des migrants erraient sur des aires de repos

Mardi, de 13h30 à 16h30, dans le cadre de la lutte contre les trafics divers et le contrôle renforcé des mobilités, les gendarmes du groupement de l’Hérault et les agents des douanes de Montpellier ont procédé à une opération commune sur l’autoroute A9, dans le sens Espagne-Orange, sur l’aire de repos de Loupian et à la sortie n°34, l’échangeur d’Agde-Bessan.

Une cinquantaine de gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière de l’Hérault -EDSR 34-, de la compagnie de Pézenas et d’agents des douanes, renforcés par 4 équipes cynophiles, ont été mobilisés pour cette opération. Ces contrôles routiers d’envergure ciblaient particulièrement les trafics de stupéfiants, de contrebande de cigarettes, de produits contrefaits et de recels de vols, ainsi que de lutte contre l’immigration clandestine.

12 infractions

Plus de 150 personnes ont été contrôlées, 12 infractions ont été relevées pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique, conduite sous stupéfiants, détention de stupéfiants, défaut de permis de conduire ainsi que 8 autres pour diverses infractions au code de la route.

Les gendarmes et les douaniers de l’Hérault et du Gard sont par ailleurs toujours confrontés au passage de migrants qui sont cachés dans des remorques de poids-lourd empruntant l’A9, en venant de la frontière espagnole. Ainsi, la semaine dernière, des Marocains démunis de papiers et de visa ont été localisés dans un coin d’une aire de repos située près de Nîmes, dans le sens Montpellier-Orange, où ils erraient, après avoir été obligés de quitter leur cachette de fortune par des routiers, affolés à la vue de patrouilles de gendarmerie.

Présence ignorée…

Des chauffeurs-routiers qui livrent tous une même version, peu convaincante aux gendarmes et aux douaniers : ils ignoraient la présence de ces inconnus dans leur remorque, alors que les Marocains assurent avoir payé cher le passage frontalier…Ces migrants ont été pris en charge par des structures sociales départementales.

Ces contrôles mixtes d’envergure sur l’autoroute A9 et aux échangeurs seront reconduits régulièrement, notamment lors des fêtes de fin d’année.

5 Comments

  1. finalement les migrants ne sont que le fruit et la progéniture du couple Anguela Emmanuel
    couple qui veut faire de l’Afrique et de l’Europe un seul et unique continent

  2. Et expulsés quand ces marocains ? Pris en charge par le département cela veut dire quoi ? Leur pays n est pas en guerre ; le notre est exsangue financierement et n a rien à leur offrir ni travail ni logement. De plus ceux nombreux déjà ici, et leur descendances, ont montré qu ils etaient inassimilables et totalement inadaptés à nos sociétés occidentales. Ils ne vivront que d aides sociales, de trafics ou d expedients. Qu ils migrent vers les pays du golfe ou la turquie oû tout le monde est musulman, puisque la religion est si importante pour eux. Pourquoi venir dans un pays de mécréants qu’ ils détestent tant ?

    1. La réponse tient en 3 lettres: CAF. Faite leurs savoir, comme en Suède, qu’ils n’auront droit à rien du tout, et il en arrivera beaucoup moins. Quand je dis « rien », il est bien entendu que avant d’être expulsés, ils doivent être, le cas échéant soignés et nourris, mais ensuite: dehors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *