Montpellier : Philippe Lucas vise les JO de Tokyo

Vendredi dernier, le mythique coach, montpelliérain depuis septembre dernier, était aux côtés de Philippe Saurel pour la présentation du projet de réhabilitation du centre aquatique Neptune à la Mosson, où la piscine olympique à ciel ouvert accueille les nageurs du Muc Natation entrainés par Lucas. Un club ambitieux qui vise les JO de Tokyo.

Pas facile de coincer Philippe Lucas… Alors que la conférence de presse bat son plein vendredi dernier et que Philippe Saurel, le président de la métropole de Montpellier, détaille par le menu l’ambitieux projet de réhabilitation du centre Neptune, le coach se lève : « Désolé, je dois y aller, j’ai entraînement ». Et hop ! A la stupeur générale, biscottos saillants, le voilà parti aussi vite que sur un départ du 50 m nage libre. Une poignée de valeureux journalistes a réussi à le rattraper dans le couloir pour une interview rapide.

Un petit mot sur ce projet et sur les ambitions du MUC Natation ?

Le coach s’arrête, pivote. La réponse fuse :
-Ok, mais 5 mn, pas plus, j’ai entraînement. On commence.

Améliorer les installations, c’est aussi améliorer les performances ?
Cette enceinte a besoin d’un coup de jeune. C’est vraiment un très beau projet qui nous projette dans l’avenir : pour avoir des conditions d’entraînement optimales, il faut une bonne qualité d’équipement. Tu es toujours plus efficace dans la vie d’un club quand tu as des équipements complets et un bassin moderne. Mais la performance, c’est surtout le temps que tu passes dans l’eau.

Une photographe, montrant le joli canapé rouge vif qui décore la hall d’entrée de la salle de presse, tente sa chance : « Pour la photo, vous pouvez vous asseoir sur le can… ? »
-Non, jamais de photos assis.

Philippe Saurel veut des nageurs montpelliérains à Tokyo… C’est faisable ?
Le président a donne un objectif et nous faisons tout pour l’atteindre. On peut voir loin car ici, on aura à terme tout ce qu’il faut pour former des nageurs de niveau mondial. Nous viserons des médailles mais je rappelle aussi que pour en décrocher, il faut faire venir des nageurs confirmés, des bons, des très bons. Et pour ça, il faut les payer… Nous allons voir dans l’avenir ce que l’on peut faire de ce côté-là.

La réhabilitation de Neptune va-t-elle favoriser la détection ?
J’espère que ce projet va générer des vocations. A ce sujet, justement, j’ai un gros projet : organiser en mars une grande détection dans le quartier de la Paillade, enfin, de la Mosson… Il y a quand même 30 000 personnes ici : c’est un comble si je ne trouve pas un jeune qui en veut et qui accepte de se faire mal pour réussir dans ce sport.

Une dernière question…
-Non, désolé, mais on a fini, je dois vraiment y aller. Salut !

Et en roulant du bassin, le coach file vers celui de la Mosson où l’attendent ses nageurs…

>> Centre Neptune : 14,5 M€ pour un grand lifting
Le centre Neptune va profiter d’une réhabilitation impressionnante : un projet à 14,5 M€ financé par la métropole. Dessiné par le cabinet d’Architecture Chabanne + Partenaires, le nouveau centre, qui sera entièrement fermé, doit être livré pour septembre 2021. Cette réhabilitation répond à une double ambition : améliorer la vocation ludique du site (petits bassins, pataugeoire, jeux pour les enfants) et permettre aux nageurs du MUC Natation de profiter à terme d’un outil moderne pour viser le top mondial.

« Avec ce magnifique projet de réhabilitation, nous concilions loisirs familial et haut niveau », confirme Philippe Saurel : « C’est un gros investissement qui s’inscrit dans le développement de la ville durable : 150 000 personnes fréquentent cette piscine, dont 900 personnes/jour l’été ».
La Métropole a attendu le bon timing pour lancer ce projet ambitieux que l’ambition sportive a rendu nécessaire : « Avec la venue de Philippe Lucas, nous avons plongé dans le grand bain avec l’objectif de voir en 2020 des nageurs de Montpellier à Tokyo », explique Philippe Saurel : « Entre Toulouse et Marseille, Montpellier, ville de la Méditerranée, doit prendre sa place ».

>> À LIRE : la réhabilitation de la piscine Neptune https://e-metropolitain.fr/2017/12/09/montpellier-nept…-se-jette-a-leau/

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *