Montpellier : le Medef adopte le Chèque Santé… Va y’avoir du sport !

Le Medef de Montpellier-Sète-Centre Hérault a signé un partenariat avec la start-up montpelliéraine Care Labs, éditrice du Chèque Santé, afin de faciliter l’accès au sport-santé pour les salariés des entreprises héraultaises.

Samuel Hervé, président du syndicat patronal montpelliérain (800 entreprises adhérentes) explique que cet accord découle du nouveau cadre légal : « Les Ordonnances Travail imposent en effet aux entreprises de proposer des choses à leurs collaborateurs pour améliorer la Qualité de Vie au Travail, la QVT… Le Chèque Santé développe par Care Labs répond parfaitement à cet enjeu ». D’ou ce partenariat, le premier du genre pour la start-up : « Notre Chèque Santé est un outil bien adapté à la QVT », confirme Vincent Daffourd, fondateur et patron de Care Labs (30 salariés) : « Les entreprises vont utiliser notre plateforme pour acheter des crédits sport-santé et redistribuer de la valeur à leurs salariés en leur permettant des pratiques sportives ».

Des sportifs plus efficaces

Concrètement, les salariés bénéficieront de prestations diverses (coach sportif, centre de remise en forme, etc) négociées à tarifs préférentiels… Le geste n’est pas entièrement désintéressé : une étude réalisée en 2015 pour le MEDEF, le CNOSF et AG2R révèle que les salariés pratiquant une activité sportive sont 6 à 9 % plus productifs que leurs collègues n’en pratiquant pas.

Testé dans l’Hérault puis la France ?

Thierry Tsagalos, responsable du conventionnement sport-santé pour Care Labs, rappelle que sur les 32 000 professionnels affiliés à Chèque Santé en France, 4500 sont issus du sport « dont 900 pour le seul département de l’Hérault... Le sport-santé est une valeur montante », confirme-t-il : « Ce dispositif permettra aux salariés de gérer leur capital santé sans discriminations ». Care Labs suit également de près une innovation du Cros Occitanie qui développe une offre de sport au travail. Quant au partenariat héraultais, il sera suivi par le MEDEF national. Pour une future extension nationale du dispositif ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *