Ligne LGV Nîmes-Montpellier : 3 000 camions en moins sur l’A9

C’est une petite révolution : depuis lundi sur la nouvelle ligne ferroviaire du contournement Nîmes-Montpellier avec le tout premier train de fret mis en circulation. Il y aura désormais 45 trains par jour sur ce nouveau tronçon de la LGV, long de 61 km entre Manduel, à l’est de Nîmes, et Lattes, au sud-est de Montpellier.

Désormais ce sont deux tiers des trains de marchandises qui ne passeront plus par la ligne classique pour éviter le centre de Montpellier, avec à la clé moins de nuisances sonores.

Plus de TER

Le fait que tous ces trains ne passent plus par les voies de la gare SNCF Saint-Roch, à Montpellier permet de libérer du trafic sur cette ancienne ligne, la région Occitanie -Pyrénées-Méditerranée- envisage d’ailleurs de mettre en place plus de TER. Pour l’instant une vingtaine de trains de fret vont commencer à circuler sur ce nouveau contournement ferroviaire.

À terme, ce seront 3 000 poids-lourd en moins chaque jour sur l’autoroute A9, qui sont désormais transportés sur des trains. Une bonne nouvelle, quand on sait que 8 000 camions traversent quotidiennement la frontière espagnole et emprunte ce couloir vers Lyon ou l’Italie.

Inauguration lundi prochain

Cette ligne à grande vitesse mixte sera inaugurée ce lundi 18 décembre par la ministre des Transports, Elisabeth Borne, la présidente de la région et les maires de Nîmes et Montpellier. Une première étape car il faut terminer la gare TGV de Manduel. Le contournement ferroviaire de Nîmes et de Montpellier se destine en effet aux trains de fret et de passagers. Ce qui en fait la première ligne à grande vitesse mixte en France.

Prochaine étape : la mise en service des TGV en juillet prochain, avec l’ouverture de la nouvelle gare TGV Montpellier-Sud-de-France, à la Mogère, le long de l’autoroute A709,  à raison de huit trains par jour dans un premier temps. Huit TGV et autant d’Intercités.

9 Comments

  1. Méfions nous des effets d’annonce: 3000 camions/jour en moins cela serait bien mais ne sera pas la réalité. L’autoroute ferroviaire Le Boulou-Bettemborg devait décongestionner les autoroutes et était la solution miracle. Elle transporte 40 000 semi-remorques par…an! (source: Rapport 2017 de la Cour des comptes) Comme le disait récemment Alain Juppé dans une interview accordée au journal Sud Ouest (24/11/2017) : « On nous a expliqué que la LGV libérerait des sillons pour le ferroutage. La SNCF est incapable ou n’a pas la volonté de le faire »

  2. « avec à la clé moins de nuisances sonores ».. sa dépend pour qui.. et pour ce qui concerne le délestage de l’autoroute, a quand l’ouverture de la concurrence déjà ??

    1. pour votre information, l’ouverture à la concurrence que vous semblez attendre comme le messie a déjà eu lieu pour le transport de marchandise. cela a provoqué une chute du volume transporté total par le mode ferroviaire qui est passé de 65.8 milliards de tonnes-kilomètres à 23,5 milliards de tonnes-kilomètres.

    2. je me suis embrouillé dans les chiffres mais le fait est que le trafic a diminué de 31% entre 2003 et 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *