Campus de Montpellier : une convention pour une sécurité maximale

Ce mercredi matin, l’Université de Montpellier a signé une convention avec la préfecture de l’Hérault, le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Montpellier et la direction départementale de la Sécurité publique de l’Hérault.

Lors de la signature de cette convention, Philippe Augé, le président de l’Université de Montpellier était entouré du préfet, Pierre Pouëssel, du procureur de la République d’ici, Christophe Barret et du contrôleur général Jean-Michel Porez, directeur départemental de la Sécurité publique, la DDSP 34.

Actions de sensibilisation

Objectif : améliorer les conditions de sécurité sur les campus, grâce à la mise en œuvre d’actions de prévention à destination des étudiants et des personnels. Cette convention prévoit la mise en place d’actions de sensibilisation auprès du public étudiant et des agents de l’Université de Montpellier.

Il s’agit de les informer sur les actes de violence dont ils pourraient faire l’objet et sur les mesures de prévention à prendre pour limiter les risques. Ces actions visent notamment, la violence routière, la consommation de produits stupéfiants, les atteintes à l’intégrité physique de la personne, donc les agressions, séquestrations, menaces avec arme etc, les atteintes aux biens -vols, dégradations, cambriolages-, la sécurisation de l’établissement face aux menaces terroristes.

Reste qu’il faudra que les étudiants fassent un effort, en n’invitant pas n’importe qui -dealers, escorts et autres plans sexuels etc.- dans les logements des cités U…

Journée de sensibilisation

La signature de cette convention ce mercredi s’inscrit dans le cadre d’une journée de sensibilisation à la sécurité, organisée par l’Université de Montpellier en partenariat avec la police nationale, la préfecture de l’Hérault et le ministère de la justice.

Au programme depuis ce matin, jusqu’à 16h, des stands de la police nationale -Sécurité publique-, de la préfecture et de l’Université de Montpellier, du Sdis 34, avec des animations : voiture tonneau et voiture test au choc -en face de la faculté des sciences-, puis, à 14h, une conférence sur le thème : « les addictions » animée par deux policiers formateurs anti-drogue.

À 15h, nouvelle conférence :  « Réagir face à une tuerie de masse » animée par un policier, conseiller technique opérationnel dans le cadre de crises majeures, qui a participé aux récents exercices simulant des attaques terroristes à la faculté de médecine et à la gare TGV de Sud de France à la Mogère.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *