Montpellier : La Poste et la métropole s’engagent dans la livraison durable

Afin de mettre en place des livraisons plus raisonnées et plus écologiques, Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole, maire de Montpellier et Philippe Wahl, président-directeur général du Groupe de La Poste ont signé, ce jeudi, une convention destinée à développer des solutions de logistique urbaine innovantes.

Un partenariat signé pour trois ans, dont l’objectif sera de réduire les nuisances dues au transport et à la livraison de marchandises en centre-ville. Le bruit, l’encombrement et surtout la pollution -plus de 26 000 mouvements quotidiens de marchandises sur Montpellier- seront donc les principaux axes de réflexion qui vont être menés avec la signature de cette convention.

Un schéma directeur

À terme, il s’agira pour les deux partenaires de mettre en place un schéma directeur de la logistique urbaine à l’échelle de la métropole. Comme l’explique Philippe Wahl,  »Nous voulons faire de la logistique urbaine l’un de nos projets prioritaires et nous voulons contribuer aux côtés des collectivités locales, au développement d’une ville fluide, connectée et desservie en mode doux. La Poste, Premier réseau de proximité en France, espère devenir un acteur de référence de la « livraison durable » en ville. Cette convention entre Montpellier Méditerranée Métropole et le Groupe La Poste  ouvre un nouvelle page en matière de compétitivité puisque nous ambitionnons de répondre à des besoins exprimés par les collectivités locales, par exemple au travers de centres de mutualisation. Ces derniers ont pour vocation de regrouper les marchandises arrivant de l’extérieur des villes, de mutualiser leur livraison avec des véhicules à faible émission, mais également d’assurer la collecte des produits de retour et de développer de services aux commerçants et collectivités ».

En partenariat avec la CCI

Un projet qui passera tout d’abord par la mise en place, comme l’annonce Philippe Saurel  »d’une plateforme logistique d’une surface comprise entre 3 000 à 4 000 m2, puis par la création de points de retrait colis, l’utilisation par les facteurs et les factrices de véhicules propres ».

En partenariat avec la CCI, cette plateforme trouverai probablement son emplacement dans le quartier de la Restanque et du marché d’intérêt national. Comme l’indique l’élu,  »une société va être créée pour exploiter ce site qui devrait accueillir d’autres opérateurs ».

Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier et Philippe Wahl, Président-directeur général du Groupe La Poste ont signé, ce jeudi, une convention destinée à développer des solutions de logistique urbaine innovantes © Nadira

Le Groupe la Poste s’engage sur 3 axes

>> La livraison en mode à faible émission en centre-ville
La Poste bénéficie de l’une des premières flottes de véhicules électriques au monde avec 11 000 véhicules électriques (7 000 utilitaires + 3 000 Quadéo + 1 000 Staby). Le Gaz Naturel Véhicule (GNV) fait partie des énergies nouvelles que La Poste utilise dans ses modes de transports et de livraisons (150 véhicules en circulation).

>> Le déploiement de consignes de retrait de colis dans les lieux de passage fréquentés
Dans un contexte de fort développement du e-commerce en France, La Poste propose de nouvelles solutions pour le retrait des colis : livraison en points-relais et en consignes. 8 000 points-relais sont implantés sur tout le territoire français. 300 consignes ont été installées, notamment dans des gares d’Ile-de-France, dans les zones de flux domicile/travail ou dans les hyper-centre urbains.

>> L’implantation d’infrastructures logistiques du dernier kilomètre en centre-ville
Dans les villes où cela est pertinent, La Poste crée des espaces logistiques urbains proches des centre-ville, mutualisés entre plusieurs opérateurs ou utilisés de façon intensive par le même opérateur en y opérant des vagues successives. La création d’espaces logistiques urbains tend à réduire le flux de véhicules de transport en hyper-centre et permet d’assurer le transport des marchandises dans le centre-ville au moyen de véhicules propres. Le Groupe de La Poste optimise ainsi ses surfaces, son organisation et ses circuits de distribution.

3 Comments

  1. Que « la poste » fasse déjà son boulot de base: Distribuer le courrier timbré dans des délais normaux !!!

    Après la révision de ces bases on pourra tester les « avancées techniques »…………………………………………………………………………………

  2. bref du vrais socialisme une usine a Gaz de plus pour recycler des fonctionnaires
    le bio ,le durable sont devenus politique c’est ce qui fera sa perte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *