Étang de Thau : les huîtres reviennent dans les assiettes

La préfecture de l’Hérault annonce ce vendredi à 13h30 la levée temporaire de l’interdiction de la récolte des huîtres de l’étang de Thau, après des contrôles enfin positifs. L’interdiction courait depuis début novembre et a provoqué, ces derniers jours des mouvements de colère des conchyliculteurs.

En revanche, l’interdiction reste en place pour les moules et les palourdes.

À quelques jours des fêtes et des réveillons de fin d’année, les amateurs vont pouvoir consommer les fameuses huîtres de Bouzigues, en attendant une issue positive pour les moules et les palourdes, très appréciés également sur les tables.

Résultats des analyses satisfaisants

La préfecture de l’Hérault confirme que, « les derniers résultats des tests effectués dans le cadre du réseau de surveillance des phycotoxines dans les coquillages -Rephytox- ont mis en évidence des résultats d’analyses satisfaisants, au regard de la norme autorisée pour la récolte et la commercialisation des huîtres provenant de l’étang de Thau. En conséquence, le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel, a décidé de lever à compter de ce vendredi, les mesures restrictives prises pour les huîtres de l’étang de Thau ».

Et la préfecture d’ajouter que, « la levée de l’interdiction concerne la pêche, le ramassage, le transport, la purification, l’expédition, le stockage, la distribution et la commercialisation pour la consommation humaine. En revanche, en ce qui concerne les moules et les palourdes, leur récolte et commercialisation restent à ce jour interdites. Cette mesure temporaire sera levée dès que les résultats des analyses seront satisfaisants ».

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *