Occitanie : un juge enquête sur la disparition d’un père et de sa fille

Le parquet de Foix, dans l’Ariège a lancé mercredi une diffusion nationale concernant la mystérieuse -et troublante- disparition d’un père et de sa fille, depuis jeudi 30 novembre dernier, avec publication de leur photo récente. Christophe Orsaz, 46 ans et sa fille Célia, une étudiante de 18 ans ont disparu à Mirepoix, une commune située à une trentaine de kilomètres au nord-est de Foix. Depuis, ils ne donnent plus signe de vie.

Voiture incendiée

Détail inquiétant : la voiture du père a été retrouvée entièrement calcinée dans un chemin isolé d’une forêt du plateau de Sault, sur la commune de Puivert, sur les hauteurs de Quillan, dans l’Aude, le 30 novembre au soir, c’est à dire quelques heures à peine après que le signalement de la double disparition ait été fait à la gendarmerie. Les investigations scientifiques attestent que le véhicule a été volontairement incendié. Et des traces indiqueraient la présence d’un autre véhicule sur les lieux…

Depuis, le père et sa fille ne répondent plus aux appels téléphoniques, aucune opération n’a été enregistrée sur leurs comptes bancaires : que sont-ils devenus ? La dernière fois où ils étaient vivants, c’était le jour où leur trace a été perdue, exactement à 16h36 à Lavelanet, dans l’Ariège, où ils ont fait un achat avec leur carte bleue.

Double disparition inquiétante

«Des moyens importants de recherche» ont été engagés pour les retrouver, selon le parquet de Foix, qui a saisi de l’enquête les gendarmes de la section de recherches de Toulouse pour « disparition inquiétante ». Des équipes à pied et un hélicoptère explorent une zone de recherche qui s’étend de Mirepoix à l’Aude.

Les proches des disparus ont diffusé des appels à témoins sur Internet. D’après leurs profils sur les réseaux sociaux, Christophe Orsaz est un féru de randonnées. Aucune hypothèse n’est privilégiée au stade actuel de l’enquête : départs volontaires concertés ? Départ volontaire d’un des deux avec contrainte pour l’autre ? Drame familial ? De voisinage ? Enlèvement et séquestration ? Mauvaise rencontre suivie d’une agression, lors d’une randonnée ? Mais, le père partait seul, sans sa fille d’habitude pour des marches en montagne.

Le détail de la voiture incendiée inciterait le parquet de Foix et les gendarmes toulousains à évoquer une affaire criminelle. Ce vendredi, les recherches étant restées vaines, une information judiciaire pour disparition inquiétante de personnes majeures a été ouverte par le parquet de Foix au cabinet du juge d’instruction, qui supervise désormais les investigations des gendarmes.

>> Toute personne susceptible d’avoir croisé le père et sa fille ou détenant un renseignement utile à l’enquête est invitée à composer le 17.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *