Rémi Gaillard accusé de plagiat : « j’ai fait quelques clins d’oeil »

Depuis mardi, nos confrères nationaux parlent de l’accusation de plagiat, à l’encontre de l’humoriste Rémi Gaillard. Dans une vidéo de près de 10 minutes, diffusée sur YouTube, plusieurs similitudes entre les caméras cachées du Montpelliérain et celles de l’humoriste anglais Dom Joly, sont mises en avant.

Réaction sur Facebook

« Oui j’ai fait quelques clins d’oeil à un acteur anglais, notamment dans ma vidéo « Animal Planet » (2016). Mais j’aurai copié une dizaine de séquences dont deux dans des ascenseurs : une fois ou je fais style d’être aux toilettes (2013) et quand je mange dedans (2008). Il se trouve que j’ai transformé un ascenseur en discothèque y a presque 20 ans. Depuis, j’ai multiplié les vidéos d’ascenseurs. Je vous laisse voir avec l’INA, mais je me souviens d’un sketch français avec des WC dans un ascenseur. Dans tous les cas, des caméras cachées du monde entier font ça aujourd’hui » écrit Rémi Gaillard sur sa page Facebook, avant d’ajouter « je suis fair-play de répondre sur ma page officielle, ou potentiellement 10M de personnes vont voir que je suis accusé de plagiat ».

Soutenu par ses fans

Plus de 400 commentaires ont été publiés sur sa publication. Ce qui est sûr, c’est que l’humoriste montpelliérain a le soutient de bon nombre d’abonnés de sa communauté. « J’ai réalisé des centaines d’idées depuis mes débuts, en essayant toujours d’être original. Et je vais continuer ! Désolé à l’avance si ça ne vous plaît pas, mais je ne vais pas éplucher les carrières de tous les auteurs » a-t-il également indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *