Vauvert : reddition d’un instituteur armé dans une école maternelle

INTERVENTION. Un forcené armé qui était retranché depuis 16h30 ce mardi dans l’école maternelle du Coudoyer située dans une rue du centre-ville de Vauvert, en Petite Camargue, dans le Gard s’est rendu aux gendarmes. Un des instituteurs de cette école qui réside dans un logement de fonction avait menacé avec un fusil de chasse les sapeurs-pompiers du Sdis 30, appelés par un témoin, puis s’était retranché dans l’appartement de fonction.

À 16h30, les enfants et le personnel étaient encore dans l’école au moment des faits. Ils avaient pu tous être évacués sans le moindre incident et mis à l’abri dans une salle annexe, selon une source proche de l’enquête, alors que dans un premier temps, il avait été indiqué que l’école était vide.

Le professeur avait des tendances suicidaires dans un contexte difficile de séparation conjugale. Le maire de la commune, Jean Denat était sur les lieux et a suivi l’opération, jusqu’à cette reddition à 19h30.

Négociations

Les gendarmes du groupement du Gard avaient pris position autour de l’école maternelle. Et un négociateur de la région de gendarmerie formé pour ce genre d’intervention délicate était sur place pour nouer un lien et pour convaincre le forcené de se rendre. L’instituteur a consenti à sortir de chez lui et de remettre le fusil.

L’antenne régionale du GIGN qui vient d’Orange avait été sollicitée pour intervenir. À 20h15, ce soir, l’instituteur était examiné par un médecin, à la demande du parquet de Nîmes, qui devrait ordonner son placement en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Vauvert ou une hospitalisation. Un heureux dénouement pour les élèves et les parents, en émoi.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *