Météo en novembre : Montpellier reste la capitale du soleil

CLIMAT. Les mois se suivent et se ressemblent. Comme chaque début de mois, Météo France à Fréjorgues, près de Montpellier publie son bilan climatique régional du mois dernier, élaboré par le centre météo départemental. Le mois a été extrêmement ensoleillé mais désespérément sec hormis l’épisode fortement pluvieux du 4 novembre.

Le total pluviométrique est  à peine 5 à 10 mm dans le Biterrois et vers Sète, Ce qui est l’un des Automnes les plus secs depuis les relevés de Météo France chez nous. Notre région reste en restriction d’eau face à cette sécheresse marquée depuis le mois d’avril. Voici l’analyse :

>> Ensoleillement : il a été largement supérieur à la normale avec plus de 6h30 de soleil par jour en moyenne à Montpellier, un peu moins de 6h à Nîmes. Un ensoleillement important et excédentaire avec 15 à 20 % de présence du soleil en plus que la valeur moyenne d’un automne. Montpellier reste la capital du soleil.

>> Précipitations : le cumul de précipitations est largement déficitaire presque partout, avec une valeur souvent inférieure à 15/20 mm, de la frontière espagnole à la Petite Camargue. L’épisode pluvieux de type cévenol du 4 a concerné essentiellement cette région des Cévennes et la moitié nord-ouest du Gard jusqu’au Larzac.

>> Températures : après un mois d’octobre très doux, novembre a vu arriver les premières températures hivernales. La température moyenne a été proche ou un peu inférieure aux normales. On a relevé des températures très douces avec 22,7° à St-André-de-Sangonis et 22,4° à Prades-le-Lez le 21 novembre mais aussi des gelées et du froid avec -4,4° à St-Martin-de-Londres. La température moyenne quotidienne a été souvent inférieure à la normale, mois ressentie comme plutôt fraîche.

l.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *