Montpellier : une banderole accusatrice suscite l’émoi

INSOLITE. Une grande banderole fixée à une rame du tramway circulant sur la ligne 1, samedi à Montpellier n’est pas passée inaperçue : il était inscrit « La TaM aide les clandestins, pas les Montpelliérains ! », avec la signature du mouvement Génération Identitaire.

Un message qui a suscité interrogation d’abord, avant de provoquer colère et indignation face à cette accusation gratuite parmi les usagers du tramway et les piétons. Le conducteur de TaM 3M a stoppé la rame jusqu’à l’enlèvement de la banderole indésirable.

Les traminots de la TaM 3M en émoi ont alerté leur direction et Montpellier Méditerranée Métropole, tandis que les policiers de la Sécurité publique ont été avisés de cette action. Génération Identitaire n’a pas apporté de précisions sur cette accusation.

20 Comments

  1. Je ne vois pas pourquoi cela choque, c’est juste la vérité : la TAM offre la gratuité des transports aux clandestins. En contrepartie, les Montpelliérains se ruinent en abonnement…

    1. c normal que les montpelliérains se révolté on commence en avoir mare ils on car retourne chez eux nous on a rien demander ok alors il sont bien gentil mes nous on veux vivre en paix

    2. Vous racontez n’importe quoi ! Les demandeurs d’asile 1/ ne sont pas clandestins
      2/ bénéficient du tarif social de 3,40 euros accessible à tous les Montpelliérains en difficulté sociale. Ce n’est que justice quand on sait qu’ils touchent environ 250 euros par mois !

    1. J’espère que tu ne leur donneras pas de cours de français….j’ai mis 2min à déchiffrer

  2. Quand les flics font une opération de rafle en coopération avec les contrôleurs de la tam y a aucun blanc qui se fait contrôler alors arrêtez vos conneries

    1. Ah oui, et après la rafle, ils les emmènent où ??? Ils contrôlent tout le monde, mais vous devez avoir une vision très partiale des choses, et comme d’hab une attitude victimaire…

    2. Absolument n’importe quoi, à chaque fois tout le monde passe au contrôle, et au contraire, les tolérances vont plutôt vers la solidarité de banlieue : en utilisant les mêmes arguments que d’autres sur ma carte non compostée par oubli, à savoir que tous les autres jours de la semaine étaient compostés à la même heure, aucune compassion du contropl’air certainement car j’étais immédiatement solvable.
      Mais cela vous indiffère.
      En attendant, combien d’autres Joaquim avec tout ce laxisme ?

    3. Oui je confirme cette thèse c’est toujours de la discrimination….les mecs qui disent plus haut aller..chez vous médite bien avant de parler….

  3. Il faut accueillir davantage de migrants et réquisitionner tous les logements vides dont les propriétaires sont des parisiens qui viennent 15 jours par an et qui font monter les prix. Vive les migrants !

  4. Le mieux c’est que les transports soient gratuits ! Bon mais qui va payer ? Ben ces c..de gens qui paient déjà des impôts ! Ils seront de plus en plus pauvres et à terme auront eu aussi tout ou presque de gratuit et ainsi le pays dans son ensemble s’appauvrira. Comme on sera tous rendu au même niveau il n’y aura plus de discrimination !

  5. ça viendra un jour, vous verrez.
    Les trains de la ligne Leipzig-Chemnitz, à l’est de l’Allemagne, comprendront très bientôt des wagons exclusivement réservés aux femmes. La compagnie Die Mitteldeutsche Regiobahn (MRB) l’a annoncé mercredi, précisant qu’ils seraient situés à l’arrière du train, proche du personnel de bord, apte à intervenir en cas de souci. Selon la compagnie, la mesure devrait permettre de créer une atmosphère plus sûre pour l’ensemble des voyageuses.

    1. Vous avez raison Le Belge, voilà ce qui attend les femmes…françaises ou non mais la raison invoquée: « l’atmosphère plus sûre » nq’est qu’un prétexte fallacieux!! La vraie raison est que « certains » veulent une fois de plus IMPOSER leur volonté …et malheureusement ils y arrivent peu à peu…pourtant , ils ne sont pas chez eux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *