MHSC / Ligue 1 : Montpellier et Marseille se neutralisent à la Mosson (1-1)

FOOTBALL. Montpellier recevait l’Olympique de Marseille en clôture de la 16e journée de Ligue 1. Deux équipes en forme qui se sont neutralisées 1-1 (Sio (29′), Thauvin (sp, 45′)) au stade de la Mosson. Les Pailladins peuvent néanmoins avoir des regrets après certaines décisions arbitrales. Le MHSC occupe la 8e place du championnat et confirme toutefois ses belles prestations face aux grosses cylindrées.

C’est un beau défi qui se présentait aux Pailladins. Confortés dans leur système défensif et poussés par 19 230 spectateurs, la forteresse était bien en place devant Benjamin Lecomte. Un bloc pour contrer les ambitions offensives développé par les hommes de Rudi Garcia. D’autant qu’avec une seule défaite concédée lors de leurs 14 derniers déplacements et restant sur 10 matchs sans défaite, les Marseillais pouvaient arriver confiants à la Mosson avec en ligne de mire la deuxième place du championnat.

Pénalty ?

Le bloc montpelliérain était trop bien en place pour permettre aux Marseillais de produire leur jeu. Germain à la pointe de l’attaque était sevré de ballons par le trio Mendes, Hilton, Mukiélé. Et les Payet, Sanson et Thauvin montraient leur classe que par intermittence. Imposant son rythme à la partie, c’est logiquement que Montpellier ouvrait la marque. Après une récupération de Sessegnon dans les pieds de Luiz Gustavo, Sio décalait pour Roussillon dont le centre immédiat était contré par le dos de Sakai. À la retombée, Sio exécutait une magnifique reprise de volée pour ouvrir la marque (1-0, 29′). Les Pailladins restaient unis et le plus dur semblait fait dans cette première période. Mais sur une montée de Sakai, le défenseur japonais centrait pour Sanson dans la surface. L’ancien montpelliérain pivotait et sa frappe était contrée par le bras collé au corps d’Hilton. Monsieur Schneider sifflait un pénalty que transformait Thauvin (1-1, 45′). L’arbitre avait sanctionné une légère faute de Mukiélé qui s’était appuyé sur l’épaule de Sanson et non l’intervention du défenseur brésilien. Une égalisation cruelle juste avant de rentrer aux vestiaires.

Emballement dans les 20 dernières minutes

Les hostilités reprenaient ensuite sur un faux rythme. Sio, auteur de son 4e but de la saison ce soir, était remplacé par Camara (46′). Touché à la cuisse, Mendes cédait plus tard sa place à Congré (65′). Cette seconde période se jouait sur les mêmes bases avec une défense solide côté montpelliérains qui laissait peu d’espace aux créateurs adverses. Payet réussissait un petit numéro à l’entrée de la surface pour Sanson qui glissait à Germain. L’attaquant décochait une balle frappe enroulé que Lecomte était bien inspiré de détourner (71′). Le jeu s’emballait un peu plus dans les vingt dernières minutes. Sur un coup franc de Mukiélé, Lasne, bien placé, voit sa tête fuir le cadre (83′). D’une belle frappe aux 25 mètres, Aguilar alertait Mandanda (86′).

But refusé pour Montpellier

Les Montpelliérains pensaient tenir la décision quand Camara trompait le gardien marseillais après un coup franc de Sambia (87′).  La Mosson explosait avant d’être refroidie par une décision arbitrale qui provoquait également la colère du banc pailladin. L’arbitre de touche jugeait que Hilton, en position de hors jeu au moment de la tête de l’attaquant, faisait action de jeu en plongeant pour couper la trajectoire du ballon. Hors de lui, Michel der Zakarian était expulsé par Monsieur Schneider. Cruel pour les Montpelliérains qui manquaient une dernière opportunité sur une tête de Mukiélé (94′). Marseille peut repartir heureux avec ce point préserver.

2 Comments

  1. Lorsque on mettra la vidéo on assistera enfin à une fête sportive plutôt qu’à des affrontements entre supporters en colère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *