Consternation à Montpellier : le microsatellite a fait long feu

INCIDENT. Immense déception pour le Centre spatial universitaire de Montpellier : le microsatellite, qu’une quinzaine d’étudiants ont contribué à créer entre 2010 et 2013 et qui avait disparu des radars russes 9 minutes après son lancement dans l’espace a fait long feu : il s’est écrasé en mer.

Son lancement, effectué mardi à l’aube depuis le cosmodrome Vostotchny, en Russie, a donc échoué. Selon un communiqué du Centre spatial, « l’étage supérieur du lanceur aurait poussé, semble-t-il, dans une mauvaise direction, ce qui aurait provoqué son plongeon dans l’atmosphère, et sa destruction au-dessus de l’Océan Atlantique, emportant avec lui tous les satellites qu’il transportait ».

Les étudiants d’ici devraient reconstituer ce nanosatellite, en collaboration avec les Russes, partenaires du projet.

>> À LIRE : le lancement du nanosatellite https://e-metropolitain.fr/2017/11/28/universite-de-mo…-disparu-lespace/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *