LGV Montpellier-Perpignan : « une pause », pas une remise en question

TRANSPORTS. La ministre des transports Elisabeth Borne était en visite à Prades dans les Pyrénées-Orientales, ce lundi. Une visite dans le cadre des Assises de la mobilité qui se poursuivent jusqu’à la fin de l’année sur tout le territoire.

Ce fut l’occasion pour elle de revenir sur les deux projets de LGV entre Bordeaux et Toulouse et Montpellier-Perpignan, qui font débat depuis des derniers mois et qui entraînent une forte mobilisation en Occitanie, notamment celle des élus de tout bord et des présidents des CCI de la région.

« Dans un premier temps on a fait une pause mais ces projets ne sont pas remis en cause », a rappelé la ministre des Transports Elisabeth Borne. De son côté la Région reste mobilisée. Après Toulouse le 4 octobre, Perpignan accueille une nouvelle mobilisation en faveur de la grande vitesse ce mercredi au palais des Congrès. Différents acteurs d’Occitanie témoigneront des enjeux liés aux LGV.

>> À LIRE : une motion de la CCI Occitanie https://e-metropolitain.fr/2017/11/28/menace-lgv-montp…ignan-motion-cci/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *