MHB / Ligue des Champions : Besiktas fait chuter Montpellier (28-33)

HANDBALL. La qualification et la première place du groupe acquise, le MHB recevait le Besiktas Istanbul sans pression. Face à des Montpelliérains en manque d’inspiration, les Turcs ont réussi à s’imposer 33 à 28. Une première défaite de la saison en Ligue des Champions sans conséquence pour les hommes de Patrice Canayer.

Avant le match, on apprenait que Melvyn Richardson rejoignait l’infirmerie pour 4 à 6 semaines. Des examens médicaux passés ces 2 derniers jours, révèlent que l’arrière droit montpelliérain souffre d’une déchirure au psoas de la jambe gauche. Un souci de plus pour l’entraîneur héraultais qui profitait néanmoins de la rencontre pour faire débuter certains joueurs. Portner officiait dans les cages, Bingo et Toumi sur les ailes, Porte et Truchanovicius en arrière, Afgour en pivot et Faustin en meneur. Un sept majeur remanié au grès du déroulé du match. Car Istanbul, qui n’avait plus rien à espérer dans le groupe, n’était pas venu en victime expiatoire. Les Turcs perturbaient considérablement les Montpelliérains. D’abord accrocheurs (6-6, 11′, 10-10, 20′), ils prenaient la tête des opérations (10-12, 22′) et rentraient au vestiaire menant 19 à 14.

En seconde période, Patrice Canayer ajustait son système en commençant par faire rentrer Gérard. Le bloc défendait également beaucoup plus haut avec Bingo en pointe. Ce dernier écopait d’une exclusion qui eut pour effet de mettre Bougnol en fusion. Dès lors, les Montpelliérains couraient après le score en devant faire avec un arbitrage souvent contestable (21-26, 40′). L’atmosphère devenait électrique d’autant qu’Istanbul poursuivait son entreprise sans se laisser déstabiliser par le public héraultais (25-29, 50′). Porte et sa bande tentaient bien de remonter mais rien ne semblait y faire. Entre les pertes de balle (14 au total), le manque d’adresse, la belle partie d’Hendawy dans les cages turques et certaines décisions arbitrales, le résultat ne pouvait échapper aux visiteurs. Istanbul fait chuter Montpellier chez lui pour la première fois de la saison en s’imposant 33 à 28.

Le MHB se déplace mercredi à Dunkerque en championnat et dimanche prochain à Zaporozhye pour boucler cette première phase de la Ligue des Champions. Prochain rendez-vous de la saison à domicile avec le choc face au PSG à la Sud de France Arena le 21 décembre.

Réactions d’après match

Mevlut Arin (entraineur d’Istanbul) : « Félicitation à Montpellier qui est déjà qualifié et bonne chance pour la suite. Je voulais aujourd’hui donner une bonne impression du handball que nous jouons en Turquie en étant très disciplinés. Nous avons pris des tirs dans toutes les positions. Le MHB a joué très rapidement donc c’était important de marquer ces buts. Quand on a réussi à bloquer le jeu rapide de Montpellier cela nous a facilité la tache. Les deux équipes ont essayé de jouer un bon handball et c’était un bon spectacle pour les spectateurs ».

Neamanja Primak (Istanbul) : « Je suis très content de gagner aujourd’hui face à une grande équipe de l’histoire du handball européen. Nous avons très bien joué. D’autant que c’est dur de jouer à ce moment de la saison tous les trois jours. En regardant les statistiques, chaque joueur de Besiktas a réussi 80 % de ses tirs. C’est une bonne performance en Ligue des Champions ».

Patrice Canayer (entraineur de Montpellier) : « Félicitation à Besiktas qui ont gagné un match qu’il méritaient de gagner. Vers la 35-40e minute on a essayé de jouer pour gagner le match mais c’était trop tard. On a manqué d’agressivité défensive, on a fait un peu peur aux arbitres, ce que je peux comprendre. On a manqué de maitrise à plusieurs reprises. La conclusion, quand tu commences un match à la 35e en étant mené de 5 buts en Ligue des champions, c’est très compliqué (…) On a mis moins de pression dans la préparation, c’est de notre faute. Les joueurs ont leur part de responsabilité. Ce qui m’a le plus déçu c’est que des joueurs auraient dû apporter plus dans la dynamique. J’aurais aimé qu’ils portent plus l’équipe. Quand on s’est remis à jouer, ce sont les titulaires habituels qui ont enfilé le bleu de chauffe ».

Michaël Guigou (capitaine Montpellier) : « Félicitation à Besiktas qui a fait le match qu’il fallait, un match engagé. Dès le début du match il ont gagné les duels et récupéré les ballons qui traînaient. Ils nous ont empêché de briller. Félicitation à eux quand on est devant au score à Bougnol, avec la chaleur du public et le talent des joueurs, ils ont bien résisté. On sortait d’un bon match contre Toulouse, on est déçus de notre prestation devant notre public. On va surtout essayer de s’en servir pour notre prochain match contre Dunkerque ».

Groupe MHB : Gérard (4 arrêts sur 17), Portner (5 sur 24) ; Hakiki, Villeminot (0/2), Caussé (2/4), Truchanovicius (6/9), Toumi (2/3), Bos, Guigou, Kavticnik (5/6), Bonnefond (0/2), Faustin (1/2), Porte (4/8), Bingo (0/1), Soussi (3/5).

Groupe Besiktas : Karatay, Hendawy (10 arrêts sur 37), Gunay (0 sur 1) ; Vrazalic (6/7), Pribak (5/6), Lazarov, Krsmancic (2/4), Buljubasic, Demirezen, Radojkovic (2/4), Ozbahar (6/8), Ersin, Keser, Nuic, Tomic (6/7), Done (6/10) .

Résultats du groupe D :
Chekhovskie Medvedi / Sporting CP : 30-27
HC Metalurg / Zaporozhye : 22-30
Montpellier / Besiktas : 33-28

Classement groupe D

Classement :
1er – 16 pts – Montpellier HB
2e – 13 pts – Motor Zaporozhye
3e – 9 pts – Besiktas
4e – 6 pts – Sporting Portugal
5e – 5 pts – Metalurg Skopje
6e – 5 pt – Chekhov

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *