Course-poursuite à Montpellier : drogue et armes dans une voiture

INFO MÉTROPOLITAIN. De la drogue -de l’herbe de cannabis et de la poudre blanche qui pourrait être de la drogue dure, selon nos informations- et au moins trois armes à feu -notamment un pistolet de calibre 7.65 chargé- ont été saisies dans une voiture ce dimanche soir, au terme d’une rocambolesque course-poursuite, dans les quartiers des Cévennes, l’avenue du Père-Soulas et des hôpitaux-facultés.

Vers 19h, le conducteur d’une voiture avec une passagère à bord, soupçonnés d’un vol sur un chantier quelques minutes plus tôt rue du pic-Saint-Loup a refusé d’obtempérer et a pris la fuite à vive allure, chassé par des équipages de policiers de la Sécurité publique de Montpellier. Une spectaculaire course-poursuite qui a duré près de quinze minutes, avant que deux voitures de police parviennent à bloquer le véhicule du fuyard sur la Voie Domitienne, à l’angle de l’avenue du Père Soulas et de l’avenue Henri Marès.

Les policiers de la brigade anticriminalité -BAC- et de la brigade spécialisée de terrain -BST- ont fait usage de leurs armes de service pour contraindre le conducteur à stopper, après qu’il ait volontairement foncé sur l’un d’eux.

Voitures endommagées

Selon nos informations, la voiture du suspect a été endommagée, notamment au niveau du pare-brise qui était étoilé, tout comme les véhicules d’intervention de la police nationale. La circulation a été paralysée sur cette artère, lors de l’opération policière. Le conducteur âgé de 25 ans a été légèrement blessé, sa passagère est sortie indemne. Le jeune couple a été placé en garde à vue.

Le dealer présumé a expliqué qu’il se déplaçait avec un pistolet chargé, parce qu’il serait menacé par d’autres trafiquants de drogue concurrents. Il craindrait pour sa vie.

Reste que les policiers ont vite compris pourquoi ce suspect ne s’était pas arrêté et qu’ils ont été obligés de faire des tirs de sommation : de l’herbe de cannabis et des armes à feu ont été retrouvées dans la voiture.

L’enquête a été confiée par le parquet au Service régional de police judiciaire – SRPJ- de Montpellier.

5 Comments

  1. Et bien punaise en vrai nous ne sommes même plus en sécurité que se soit chez vous ou bien dévoré en encore moins près de ses cités ou toutes sortes de drogues et d’armes sont en vente libre. Il y a eu un article sur midi libre il y a très peu de temps où ils ont interceptés une voiture avec beaucoup de drogue et une arme de guerre près d’un quartiers sensibles mais plus côté tangi (tan gi a l’envers)

    1. Oooo dingo034 pk tu juge les gitans!!!! Ta quoi de plus toiii c’est racisme sa nooon!!!! Surveille tes paroles… Sinon viens dans des quartiers chauds comme tu dis et tu verras que y’a pas que les gitans qui sont corrompus OK y’a des fromages blancs comme toi aussi !!! Bouffon va!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *