Montpellier : l’agresseur coupe l’appel de la victime au 17

VIOLENCES. La locataire d’un appartement d’une résidence de l’avenue de Fès, dans le quartier de Malbosc à Montpellier, réveillée par des bruits suspects s’est levée et a surpris un inconnu affairé à fouiller les lieux, dans la nuit de mercredi à jeudi à 4h45.

La locataire a alors eu le réflexe immédiat de prendre son téléphone fixe et de composer le 17, le numéro d’urgence de police-secours. Mais, le cambrioleur l’a malmené, lui a violemment arraché le combiné des mains et a coupé la communication. L’appel n’avait pas encore abouti à la salle de réception du 17 à l’hôtel de police de Montpellier.

Arrestation rapide

Avant de s’enfuir à pied, par le volet roulant d’une des fenêtres qu’il avait fracturé, il l’a contrainte de lui remettre les clés de sa voiture et son téléphone portable, abandonnant le téléviseur qu’il avait prévu d’emporter. La victime a pu rapidement appeler le 17 et joindre cette fois les policiers qui ont dépêché des patrouilles de la Sécurité publique.

Grâce au signalement complet fourni par la locataire, l’agresseur présumé âgé de 40 ans a été localisé dans la cité de la Mosson-la Paillade et interpellé. Il possédait sur lui les clés de la voiture de la victime, qu’il n’avait pas eu le temps de voler et le téléphone mobile. L’auteur présumé a été déféré au parquet de Montpellier.

4 Comments

  1. Un trentenaire Montpelliérain!!!! Tous les habitants de Montpellier sont des Montpelliérains, mais a la paillade, c’est des ………….

  2. C’est quoi ces commentaires fascistes de bagdadie. C’est à dire des arabes
    Espèce de base c’est un français le cambrioleur un bon gaulois.
    En fait ta mère à du avoir des rapports avec un bagdadie lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *