MHSC / Ligue 1 : Montpellier coule des Lillois à la dérive

FOOTBALL. Montpellier recevait Lille dans le cadre de la 14e journée du championnat. Un adversaire forcément perturbé par l’éviction de Marcelo Bielsa. Les Pailladins, qui espéraient bien l’emporter ce soir à domicile, n’ont pas fait de détail. Le MHSC s’impose 3 à 0 (Roussillon (5′), Sio (26′), Ninga (31′)) et occupe une belle 7e place.

Une victoire construite en première période

Il n’a pas fallu longtemps avant de voir les intentions des hommes de Michel Der Zakarian se concrétiser. Lasne héritait du ballon à l’entrée de la surface lilloise dans laquelle il s’engouffrait avant de transmettre à Roussillon dont la frappe faisait trembler les filets (1-0, 5’). Lecomte devait se montrer par deux fois vigilant. D’abord sur une tête de Ié (16’) puis sur une tentative de lob d’Araujo (22’). Récupérant le ballon dans son camp, Roussillon s’appuyait sur Lasne avant de prendre l’espace et adresser un centre pour Sio. L’attaquant ivoirien se jetait et propulsait le ballon au fond des filets (26’). Sur une action presque identique, ce dernier se faisait passeur pour Ninga qui inscrivait son premier but de la saison en championnat (3-0, 31’).

Dans cette première période, les Pailladins étaient insatiables face à des Lillois à la dérive. Sio, très bon ce soir, pivotait dans la surface mais sa frappe était détournée par Maignan (39’). Avant la mi-temps, Roussillon débordait une nouvelle fois et centrait en retrait pour Sessègnon qui décochait une frappe contrée par un défenseur (43’).

Montpellier gère en seconde

De retour sur la pelouse, Montpellier se portait toujours autant vers l’avant. Intenable sur son côté droit, Roussillon effectuait un joli slalom dans la surface mais sa frappe était facilement captée par Maignan (49’). Montpellier surclassait son adversaire dans tous les compartiments du jeu. Aguilar, une nouvelle fois très remuant, centrait pour Sio seul au point de pénalty. Mais sa tête échouait à la base du montant gauche de Maignan (51’). Dans la foulée Benzia subtilisait le ballon dans les pieds d’’Hilton.

Le Lillois temporisait avant de glisser pour Pépé dont la frappe était détournée par Lecomte (51’). Le gardien montpelliérain réalisait une nouvelle prestation tout en sobriété et en efficacité pour maintenir sa cage inviolée.

Après quelques tentatives, Montpellier laissait en fin de match le jeu aux Lillois. Ninga (63’), Roussillon (71’) et Lasne (76’) laissaient leur place à Mbenza, Cozza et Piriz. Tout en contrôle, les hommes de Michel Der Zakarian contenaient les faibles tentatives adverse. Sur un ultime contre, Sességnon adressait une dernière frappe repoussée par Maignan (92′). Solide derrière et efficace devant, le MHSC l’emporte 3-0.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *