Pompiers du Gard : explosion du nombre d’agressions

VIOLENCES. Depuis ces dernières semaines, les sapeurs-pompiers du Gard, plus particulièrement ceux du centre de secours principal de Nîmes sont la cible d’agressions, parfois violentes, notamment dans la zup ouest de Pissevin. Un coktail Molotov a même été lancé sur une ambulance, avec trois pompiers à bord. Une enquête de police supervisée par le parquet de Nîmes en cours pour tentative d’homicide volontaire contre X, un crime passible de la cour d’assises.

Selon des statistiques nationales officielles, sur le territoire de l’ex-Languedoc-Roussillon, les chiffres montrent une explosion du nombre d’agressions sur les pompiers du Gard. Ces derniers sont ce mercredi 15 novembre toujours mobilisés, et ce depuis de longues semaines, pour dénoncer entre autres, cette violence quotidienne. L’année dernière, soixante pompiers ont été agressés dans le département, contre treize en 2015.

Doubles plaintes systématiques

Suivent ensuite l’Hérault  avec 21 sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires victimes de violences en 2016 et les Pyrénées-Orientales : 19 agressions l’an dernier. Toutes ces agressions ayant visés des pompiers en service ont donné lieu à des dépôts de plainte de la ou des victimes, doublés par la direction des Sdis qui se portent partie civile.

Ainsi, récemment, deux Gardois ayant malmenés et menacés des pompiers en intervention à Nîmes et au Vigan ont été condamnés par les tribunaux correctionnels de Nîmes et d’Alès, avec 1€ symbolique attribué et le remboursement des frais de justice.

80% des départements touchés

Les agressions touchent près de 80% des départements en France, signe que ces violences autrefois concentrées dans les quartiers urbains dits « sensibles », notamment dans les zones de sécurité prioritaire  concernent désormais tous types de territoires.

Dans l’ex-Languedoc-Roussillon, seule la Lozère n’a connu aucune agression répertoriée contre ses pompiers en 2016.

3 Comments

    1. Et on essaie de nous faire croire que tout cela n’est du qu’au trafic de drogue et que la cause de ces agressions n’est pas plus profonde , mais chuttttttttttt !

  1. Alors c’était sympa en France, la CAF, CMU…toussa, toussa ? Et bien c’est terminé: DEHORS, REMIGRATION, RETOUR AU BLED, CHARTER RETOUR SIMPLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *