Montpellier : du cannabis dans une brasserie fermée un mois

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL. La brasserie à l’enseigne The, ex-salon de thé sur la place Henri IV, à proximité de la route de Lodève, dans le quartier de Celleneuve-Alco a été fermée pour un mois par arrêté du préfet de l’Hérault, à compter de ce jeudi. Les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault se sont présentés dans l’établissement pour notifier cette fermeture administrative à l’exploitant.

Les policiers du groupe des débits de boissons de la sûreté départementale de l’Hérault ont adressé au préfet un rapport récent récapitulant le bilan de trois opérations effectuées dans cette brasserie, après un signalement envoyé au commissariat central l’année dernière par un collectif de riverains dénonçant des manèges suspects à l’intérieur et aux abords, des incivilités et des agressions verbales récurrentes de la part de clients et du tapage nocturne.

Un employé prend la fuite

Les policiers ont pris ces plaintes en compte et ont réalisé un contrôle surprise, le 3 novembre 2016 : à leur arrivée, une certaine effervescence a régné et un employé au noir qui se trouvait dans les cuisines a réussi à prendre la fuite.

Ils sont donc revenus le 9 novembre pour un deuxième contrôle, notamment pour s’assurer que les points du règlement des débits de boissons qui n’étaient pas mis en oeuvre lors de leur visite une semaine plus tôt avaient été corrigés. Non seulement, le gérant des lieux n’avait pas tenu compte du rapport et perdurait dans l’illégalité, mais les enquêteurs ont retrouvé des barrettes de résine de cannabis

Balance de précision

La drogue prête à être vendue, ainsi qu’une balance de précision pour la pesée étaient dissimulées derrière les poubelles, près des toilettes. Des procédures judiciaires ont été établies à la demande du procureur de la République de Montpellier; elles suivaient son cours, quand l’unité de la police administrative des débits de boissons s’est de nouveau présentée le 21 septembre dernier. Et pour la seconde fois, ils sont tombés sur du cannabis, sous la forme d’herbe, cette fois, cachée sous le billard.

C’est sur la foi d’un rapport circonstancié de ce service de la police nationale récapitulant les trois opérations ayant débouché sur des saisies de stupéfiants et sur du travail dissimulé présumé, que Pierre Pouëssel, le préfet de l’Hérault a ordonné ce jeudi la fermeture de la brasserie The pour une durée d’un mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *