La maire de Lodève est décédée

DISPARITION. La maire de Lodève, Marie-Christine Bousquet est décédée des suites d’un arrêt cardiaque ce mercredi à l’âge de 62 ans dans le village de Sara au Burkina Fasso, où elle séjournait dans le cadre d’un échange de jumelage de la commune voisine de Saint-Étienne-de-Gourgas, d’où elle était originaire.

Elle était maire de Lodève depuis 2008, présidente de la Communauté de communes du lodévois depuis 2008, puis de la Communauté de communes Lodévois & Larzac réunifiée depuis 2009, conseillère départementale de l’Hérault depuis 2004 -elle était vice-présidente du Département-, présidente de la Conférence santé de territoire de l’Hérault depuis 2010.

Registre de condoléances

Membre du PS, fidèle de feu Georges Frêche, elle avait été réélue maire de Lodève en mars 2014 avec près de 52% des suffrages. Elle était directrice de maison de retraite.

« C’est un véritable choc, je viens d’apprendre la terrible nouvelle aux élus et au personnel, aux employés municipaux », déclare ce soir Pierre Leduc, le premier adjoint, réagissant à cette brutale disparition.

Un registre de condoléances sera ouvert dès ce jeudi, de 9h à 18h, à l’hôtel de ville de Lodève. Un hommage lui sera rendu prochainement.

Le musée : un rayonnement national

Marie-Christine Bousquet a donné une dimension nationale au musée de Lodève qui a accueilli des expositions inédites.  Un musée en pleine réhabilitation. Après quatre ans de travaux, le nouveau musée de Lodève ouvrira ses portes en juillet prochain avec un projet sans précédent dans l’univers varié des musées. Connu pour ses expositions
d’envergure nationale, le musée de Lodève proposera en outre à sa réouverture un voyage de 540 millions d’années à travers ses collections permanentes. Plus qu’une rénovation, une transformation profonde.
Il attire 40’000 visiteurs par an, ce qui est un succès pour une commune rurale de 7 500 habitants.

Premières réactions

>> Kléber Mesquida, président PS du conseil départemental de l’Hérault est sous le choc : « C’était une collègue que j’appréciais beaucoup très engagée, très active toujours sur le pont pour défendre sa ville de Lodève sans jamais oublier le Lodévois Larzac, c’est un pilier du département qui s’en va, nous sommes dans une profonde tristesse » témoigne Kléber Mesquida, le président du conseil départemental. « C’était une maman pour les Lodévois, j’étais à Lodève il y a 15 jours encore et quand on déambulait dans les rues, on voyait les gens venir vers elle, l’embrasser et la solliciter, c’était une maman pour ses habitants. Elle avait son engagement politique qu’elle revendiquait mais elle était à l’écoute de tous, elle plaidait les dossiers du territoire sans regarder les étiquettes politiques. Quelqu’un de très engagé au service des autres ».

>> Carole Delga, président du conseil régional Occitanie -Pyrénées-Méditerranée- se dit « très émue d’apprendre le décès soudain de Marie-Christine Bousquet, Maire de . Elle aura marqué les habitants et le territoire du lodevois. Nous avions beaucoup de valeurs et de projets en commun. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches ».

>> Marie-Thérèse Bruguiere, sénatrice de l’Hérault, maire de Saint-Aunès tient a exprimer, ce jour, sa plus vive émotion après la disparition de Marie-Christine Bousquet.  » Je tiens à saluer la mémoire de la femme de cœur et d’engagements, de l’élue de terrain ancrée dans ce Lodévois qu’elle savait incarner et défendre comme personne et la remarquable vice-présidente avec qui j’ai eu le plaisir de travailler au conseil départemental. Cette triste nouvelle me touche particulièrement, l’Hérault perd aujourd’hui une élue emblématique. Mes pensées et mes condoléance vont aujourd’hui à sa famille, à ses proches », déclare la sénatrice.

>> Philippe Saurel, maire DVG de Montpellier, président de la métropole via un communiqué : « J’apprends avec beaucoup de tristesse la disparition brutale de Marie-Christine Bousquet, maire de Lodève, présidente de la Communauté de communes Lodévois et Larzac et vice-présidente du Conseil Départemental de l’Hérault. Je salue son engagement mis au service de la commune et des habitants de Lodève et de tout un territoire auquel elle a toujours manifesté un grand attachement. À sa famille et ses proches, j’adresse mes sincères condoléances. »

>> Le président de l’agglomération de Béziers, Frédéric Lacas, regrette « la disparition brutale de Marie-Christine Bousquet, maire de Lodève (Hérault) et présidente de la communauté de communes Lodevois et Larzac. Elle est décédée d’un malaise cardiaque à l’âge de 62 ans, laissant derrière elle, deux enfants et quatre petits enfants. Je tiens à apporter tout mon soutien à sa famille, son entourage et son conseil municipal. » Et de souligner : « Marie-Christine Bousquet était de plus la seule femme présidente de communauté de communes du département ».

>> Pierre Pouëssel, le préfet de l’Hérault s’exprime ce jeudi matin : « Madame Bousquet, maire de Lodève, vice présidente du conseil départemental, est brutalement décédée ce mercredi 15 novembre au Burkina Faso où elle s’était rendue pour une action de solidarité en faveur du peuple burkinabe. Sa mort en terre africaine résume sa vie au service des autres, au service des valeurs d’une République universelle fondée sur la liberté, l’égalité, la fraternité et la justice sociale. La vérité guidait ses pas. Sa disparition m’afflige. Toutes mes condoléances à son mari et à tous les siens ».

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *