Ligue des Champions : Montpellier écrase Brescia 6-0 et file en quart

FOOTBALL FÉMININ. Après leur victoire 3 à 2 au match aller face à Brescia, les joueuses du MHSC avaient toutes les cartes en main à la Mosson pour accéder aux quarts de finale de la Ligue des Champions. Sous les yeux de Corinne Diacre, la sélectionneur de l’équipe de France, les Montpelliéraines écrasent Brescia 6-0 et seront au rendez-vous des quarts de finale en mars. Le tirage au sort se déroulera le 24 novembre.

Qualification acquise rapidement

Jean-Louis Saez, l’entraîneur héraultais avait bien expliqué les intentions de son équipe : agressif à la récupération et se porter rapidement vers l’avant avec l’objectif de marquer rapidement. Ses joueuses ont parfaitement respecté les consignes en les mettant en application d’entrée de jeu. Les Montpelliéraines asphyxiaient d’emblée leur adversaire. Katrine Veje obligeait Camelia Ceasar a une magnifique détente (15′). Sa frappe enroulée prenait en effet la direction de la lucarne droite des cages italiennes. Sur un énième corner tiré par Sandie Toletti, Anouk Dekker, qui fêtait ses 31 ans aujourd’hui, s’élevait plus haut que tout le monde pour placer un coup de tête victorieux (1-0, 19′). La buteuse se transformait ensuite en passeuse en lançant Sofia Jakobsson. La gardienne sortait promptement mais dégageait dans le dos de la Suédoise qui s’empressait de pousser le ballon dans la cage vide (2-0, 25′). Katrine Veje scellait définitivement la qualification des Montpelliéraines après une belle ouverture de Stina Blackstenius (3-0, 38′).

Montpellier intraitable

De retour des vestiaires, les Italiennes montraient qu’elle ne voulaient pas sombrer malgré le score. Sur une belle percée Valentina Giancinti manquait de peu le cadre (56′). Mais les Montpelliéraines maintenaient la pression. Stina Blackstenius réalisait un joli numéro sur le côté gauche. Sa frappe était repoussée dans les pieds de Sofia Jakobsson qui à son tour était contrée. Ce n’était que partie remise. Sandie Toletti aggravait la marque (4-0, 67′). Dans les buts, Méline Gérard réalisait un double arrêt en contre attaque sur Valentina Gianciti et Daniela Sabatino (70′). Les choses n’allaient pas en s’arrangeant pour Brescia qui se retrouvait à 10. Les Pailladines, insatiables, poursuivaient leur entreprise de démolition. Marie-Charlotte Léger marquait à son tour d’une frappe croisée qui échappait à la gardienne adverse. Virginia Torrecilla concluait cette soirée parfaite d’un superbe lob lumineux de plus de 40 m. Les Montpelliéraines verront donc les quarts de finale en mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *