Baillargues : la suppression du passage à niveau, sur les rails

SÉCURITÉ. Un gain de sécurité incontestable pour la RD26 a été salué ce mercredi matin, par les élus et le préfet de l’Hérault : le passage à niveau situé à proximité de la gare de Baillargues, au croisement de la ligne ferroviaire Nîmes-Montpellier et de la route départementale 26, reliant Baillargues à Mauguio, ne sera bientôt qu’une histoire ancienne.

C’est en présence de Pierre Pouëssel (préfet de l’Hérault), de Carole Delga (présidente de la région Occitanie), de Philippe Saurel (président de la métropole de Montpellier) et de Jean-Luc Meissonnier (maire de Baillargues) que s’est déroulé le lancement officiel des travaux pour la suppression du passage à niveau de Baillargues. Un site qui a été la scène de plusieurs accidents mortels ces dernières années.

Cette opération permettra également de créer une route depuis le rond-point Philippe-Lamour, qui devrait fluidifier le trafic en provenance de la RD 26 et d’ouvrir de nouveaux axes de circulation vers Mauguio et Mudaison. Elle permettra aussi une meilleure desserte du pôle d’échange multimodal de Baillargues, notamment par les bus. Le chantier devrait s’achever en août.

Un financement partagé

Le montant total des travaux s’élève à 9,5M€ HT, financés par :

  • L’État – SNCF Réseau : 49,2%
  • Le département de l’Hérault : 23,3%
  • Montpellier Méditerranée Métropole : 13,7%
  • La région Occitanie : 8,8%
  • La Ville de Baillargues : 5%

2 Comments

  1. Enfin, nous allons pouvoir rentrer chez nous à Mudaison sans avoir des bouchons quotidiens sur la 113. Chers élus n’avez ne pas constaté À quel point la circulation est fluide quand le feu tricolore est au clignotant. À moins que ce ne soit une volonté de votre part que de créer nuisances et pollution ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *