Montpellier : il fait un croche-pied à l’agresseur d’une octogénaire

AGRESSION. Un toxicomane montpelliérain âgé de 31 ans a été interpellé dans la foulée d’une agression, vendredi après-midi. Récit.

Un couple de retraités se déplaçait dans la rue Charles Bordes, le long du cimetière protestant, à proximité de l’avenue de Palavas et du boulevard d’Orient, quand un individu s’est précipité sur la dame âgée de 84 ans pour lui arracher violemment ses bijoux qu’elle portait autour du cou, en l’occurence deux colliers en or.

Lors de l’agression, l’octogénaire a chuté dans la rue et s’est blessée. Elle a été examinée par un médecin intervenu avec les sapeurs-pompiers du Sdis 34, mais, elle a refusé d’être transportée aux urgences du CHU Lapeyronie pour y subir des contrôles. Elle a été ramenée à son domicile. Son mari, choqué, a été incapable de lui venir en aide et pour cause : il se déplace difficilement à l’aide d’un déambulateur.

Le mari ameute le voisinage

Toutefois, il a ameuté le voisinage en hurlant « au secours ». Un riverain a immédiatement composé le 17, le numéro d’urgence de police-secours. Une patrouille de policiers de la Sécurité publique a été dépêchée illico depuis le commissariat central proche des lieux de ce vol avec violences volontaires aggravées, puisqu’il a été commis sur une victime vulnérable.

Quand les policiers ont débarqué dans cette rue, l’agresseur qui était en possession des colliers en or n’a pas demandé son reste et a détalé en direction du boulevard de Strasbourg. Un piéton est alors entré en scène. Ce témoin apercevant deux policiers en uniforme courir après cet inconnu n’a pas hésité à lui faire un croche pied, provoquant sa chute et permettant sa neutralisation.

Policiers blessés

L’interpellation a été particulièrement mouvementé : en effet, le trentenaire s’est violemment rebellé pour s’enfuir et a frappé les deux fonctionnaires de la police nationale, qui ont été blessés. Ils ont pu cependant passer les menottes au toxicomane notoire.

La fouille de ses poches a permis de découvrir 24 grammes de résine de cannabis. Les policiers qui ont déposé plainte pour rébellion et violences volontaires ont récupéré les bijoux volés, qui ont été restitués au couple. L’agresseur présumé a été déféré lundi au parquet de Montpellier.

2 Comments

  1. Quelle grosse merde ce type faut lui défoncé sa gueule mais bien comme il faut à coup de pompe jusqu’à qu’il crève grosse merde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *