Lunel : le dealer avait un taser dans sa voiture

ARRESTATION. Le 5 novembre dernier, lors d’un contrôle routier opéré par les gendarmes de la brigade autonome de Lunel, un conducteur a été soumis à un dépistage salivaire de stupéfiants qui s’est révélé positif.

Les militaires ont alors procédé à la perquisition de l’automobile et ont découvert deux matraques, un pistolet à impulsion électrique, autrement dit un taser, un couteau et des stupéfiants. La poursuite des investigations a permis également la saisie de numéraires et de divers matériels.

Une dizaine de “clients”

Placé en garde à vue, l’individu, un quadragénaire lunellois a reconnu s’adonner à la consommation et la vente d’herbe et de résine de cannabis, d’amphétamines, ainsi que de médicaments achetés au marché noir, dont une partie était également revendue à une dizaine de “clients”. Six d’entre eux ont été identifiés et  entendus sur ces faits, l’un d’eux a précisé qu’il s’approvisionnait auprès de ce dealer présumé depuis trois ans.

Déféré en comparution immédiate vendredi au parquet de Montpellier, le Lunellois a été jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel : il a été condamné à deux ans de prison, dont un an avec sursis à une mise à l’épreuve avec une obligation de soins et de travail. Il a été placé en détention.

Saisie dans la voiture du Lunellois. Photo Gendarmerie de l’Hérault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *