Abrivado de Saint-Brès : hommage au feu gardian Christophe Pla

MÉMOIRE. Un hommage sera rendu ce samedi après-midi à Saint-Brès par la grande famille de la bouvine au feu gardian melgorien, Christophe Pla, tué lors d’un accident de bandido en septembre dernier dans les rues du Grau-du-Roi, dans le Gard.

Avant le coup d’envoi prévu à 17h ce samedi du festival d’abrivado dans les rues de Saint-Brès, entre Montpellier et Lunel, un rassemblement sera organisé place de la Ramade, en  mémoire à Christophe Pla, avec une minute de silence et les discours de Laurent Jaoul, le maire de la commune et de son adjoint en charge de la culture et des traditions taurines.

Chute de cheval

Christophe Pla, originaire de Mauguio, où réside sa famille était âgé de 50 ans, le jour où il est décédé dans le service de réanimation de l’hôpital Carémeau à Nîmes, le 27 septembre des suites de ses terribles blessures infligées le 16 septembre. Depuis le drame, le gardian n’avait jamais repris connaissance, après avoir sombré dans un coma profond.

Les circonstances de l’accident font l’objet d’une enquête des gendarmes de la compagnie de Vauvert, qui est en toujours en cours pour le délit d’homicide involontaire. Selon des témoins entendus par les gendarmes sous l’autorité du procureur de la République de Nîmes, Christophe Pla a chuté de son cheval, sans doute effrayé par la charge d’un taureau et un pied bloqué par l’étrier, a été traîné sur plusieurs mètres, sa tête percutant le sol.

2000 personnes avaient assisté aux obsèques de Christophe Pla, qui était connu et estimé dans le monde de la bouvine. Les professionnels de la course camarguaise et tous ses amis ne l’ont pas oublié, avec cette séquence souvenir à Saint-Brès.

4658

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *