Gard : une nonagénaire grièvement blessée par balle

AGRESSION. Une nonagénaire a été victime d’une violente agression à son domicile de Saint-Siffret, près d’Uzès, dans le Gard, au cours de la nuit de mardi à ce mercredi, selon nos confrères d’Objectif Gard.

La victime âgée de 92 ans qui gisait sur son lit dans une mare de sang à l’arrivée des pompiers était grièvement blessée par balle. Aucune arme à feu n’a été retrouvée dans cette villa par les gendarmes de la section de recherches de Nîmes, en charge de l’enquête avec la brigade de recherches de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze.

Pronostic vital engagé

La nonagénaire n’a pas pu être entendue, en raison de son état de santé : le pronostic vital est engagé. La villa été fouillée par le ou les inconnus qui ont pénétré par effraction. Les investigations se poursuivent activement, les gendarmes de la cellule d’identification criminelle de Nîmes passent l’habitation au crible à la recherche d’indices et de traces ADN exploitables.

C’est la troisième personne âgée sauvagement attaquée chez elle en pleine nuit dans le Gard, en quelques semaines. La dernière agression en date a eu lieu à Bessèges, où un retraité de 89 ans a été tué par un ou des auteurs qui n’ont pas été identifiés. Il est prématuré pour l’heure d’établir un lien entre ces affaires criminelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *