Logements sociaux dans l’Hérault : Poussan risque de grosses pénalités

SOCIAL. Pour renforcer l’application de la loi solidarité et renouvellement urbain -SRU-, l’État devrait quadrupler le montant de l’amende prévue en cas de non-respect du quota de logements sociaux par commune. Poussan, au nord du bassin de Thau ne serait pas épargnée par cette « sanction », que réclame la commission en charge du dossier.

Selon nos confrères du Monde, l’avis de la commission a pour objectif d’harmoniser le traitement de l’ensemble des communes carencées, qui peut, sinon, varier d’un préfet à l’autre. Dans les propositions des préfets, seules huit communes sur le territoire verraient leur pénalité multipliée, dont Poussan -la seule ville du département- avec une augmentation de 400%, alors que la commission souhaiterait qu’elles soient beaucoup plus nombreuses.

Testez votre commune

Le site « Transparence logement social«  lancé par le ministère du logement et de l’habitat durable, vous permet de tester votre commune et d’afficher clairement sa situation, au moins sur les derniers résultats communiqués publiquement. Faire le test en cliquant ici.

8 Comments

    1. Par contre, si c’est pour accueillir des gens étroits d’esprit comme vous…
      Vous ne savez même pas écrire convenablement français et vous jugez ce qui ne le sont pas. Désolant.

    1. Ah non du tout. Le Kevin s’appelle bien Kevin. Et habite à Gigean car il n’y a pas assez de logements sociaux à Poussan. Sombre ignare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *