Hôpital d’Alès-Cévennes : un pôle ambulatoire performant

SANTÉ. Le pôle ambulatoire de l’hôpital d’Alès sera inauguré ce jeudi en fin d’après-midi. On vous dit tout sur ce nouveau service performant.

En 2014, le centre hospitalier Alès-Cévennes a souhaité procéder à l’extension de son bâtiment de médecine chirurgie obstétrique mis en service en 2011, afin de réaliser un hôpital de jour permettant le développement de la chirurgie et de la médecine ambulatoires dans un lieu dédié.

Dans le même temps, Aider Santé -Association installation à domicile épurations rénales- qui est une personne morale de droit privé relevant du statut des associations loi 1901 avait la volonté de rapprocher son activité de dialyse en centre du service de médecine de cet hôpital gardois et d’augmenter sa capacité d’accueil globale sur les deux sites pour garantir la prise en charge de tous les patients insuffisants rénaux du territoire des Cévennes.

Partenariat depuis 1989

Déjà partenaires depuis 1989, ils se sont naturellement rapprochés pour développer ensemble un pôle ambulatoire. Par décision de l’Agence régionale de santé -ARS- d’Occitanie du 3 décembre 2014, le directeur général de l’Agence Régionale de Santé a approuvé la convention constitutive du Groupement de coopération sanitaire -GCS- « Pôle Ambulatoire Alès Cévennes », ayant pour vocation la construction et l’exploitation du bâtiment.

Un emprunt de 13 millions d’euros a été contracté pour le financement du projet. Il a pour objet de payer le constructeur. L’hôpital d’Alès-Cévennes et l’Aider Santé financent par appel de fonds au GCS le remboursement de cet emprunt. Le projet est réalisé dans le cadre d’un contrat de conception réalisation entretien maintenance.

Le pôle ambulatoire, d’une superficie de 3700m2, dont 2040 m2 pour le centre hospitalier Alès-Cévennes et 1660m2 pour Aider Santé accueille les activités suivantes :

  • Côté hôpital Alès-Cévennes

La réception de l’ouvrage a eu lieu le 3 février 2017 et le déménagement des activités les 24 et 25 février 2017. Le pôle ambulatoire accueille depuis le 27 février dernier du lundi au vendredi, les patients qui ont rendez-vous pour une consultation :

  • consultations d’ophtalmologie et d’orthoptie : 3 médecins spécialistes en ophtalmologie, 1 orthoptiste
  • consultations d’urologie
  • cystoscopies
  • ponctions d’ascites et transfusions en oncologie ambulatoire
  • consultations d’oncologie et séances de chimiothérapie publique et Oncogard. Les médecins assurent les consultations d’oncologie tous les jours de la semaine (médecins Oncogard et médecins hospitaliers)
  • présence du 3C Alès-Cévennes, centre de coordination en cancérologie : l’infirmière d’annonce et l’équipe en charge du 3C sont présents tous les jours. Le pôle ambulatoire est fermé la nuit, le week-end et les jours fériés. Les patients sont pris en charge soit en box individuel soit en salle en fonction de leur souhait.
  • Côté Aider Santé

Le site ouvert en mai dernier accueille du lundi au samedi, les patients nécessitant la prise en charge la plus médicalisée en centre et bientôt les patients en dialyse péritonéale. Il se compose d’un plateau comportant 3 salles de dialyse de 8 postes et 2 box d’éducation à la dialyse péritonéale. La capacité d’accueil de patients en dialyse à Alès sur les 2 sites est donc portée aujourd’hui à plus de 200 patients.

Ce site permettra dans les prochaines semaines de développer l’accès à la dialyse péritonéale à domicile pour le bassin alésien après une période d’entraînement. Cette technique, qui se pratique exclusivement à domicile, était jusqu’alors proposée mais la période d’entraînement et le suivi étaient assurés par les équipes Aider Santé de Nîmes, générant des contraintes et des déplacements supplémentaires pour les patients.

Le site 1, situé à proximité et composé de 30 postes, continue d’accueillir les patients, se concentrant sur les activités d’UDM (Unité de Dialyse Médicalisée), d’UAD (Unité d’AutoDialyse) et le secteur d’éducation à l’hémodialyse autonome (autodialyse et hémodialyse à domicile).

40 infimier (e) s

Les consultations de néphrologie pour la prévention, le dépistage et le suivi, se pratiquent sur chacun des deux sites avec une équipe médicale composée de 4 Médecins Néphrologues. L’offre de soins d’Aider Santé à Alès permet aujourd’hui de proposer l’ensemble des modalités de dialyse (à domicile, en UAD, en UDM, en centre) ainsi que les deux grandes techniques d’épuration rénale (hémodialyse et dialyse péritonéale), pour faciliter l’intégration du traitement à la vie quotidienne des patients et améliorer leur qualité de vie.

Parmi les 360 professionnels salariés de l’établissement en région, l’équipe alésienne dédiée composée de 4 médecins néphrologues, de près de 40 Infimier(e)s diplomé(e)s d’État, 5 membres de l’équipe des soins de support (diététicien(ne)s, assistant(e)s sociales, psychologues), permet un accompagnement personnalisé des patients, au-delà de l’offre de soins.

L’objectif est d’améliorer la continuité du parcours de soin et la prise en charge globale des patients en proximité de leur lieu de vie, en facilitant la collaboration entre les néphrologues et les autres spécialités médicales de l’hôpital. Aujourd’hui, Aider Santé accompagne 127 patients sur le territoire alésien, hors patients en consultation.

Le pôle ambulatoire a été construit en prolongement de l’hôpital d’Alès-Cévennes, au 811 avenue du docteur Jean Goubert à Alès.

Pôle ambulatoire de l’hôpital d’Alès.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *