Nîmes : l’accident de voiture a fait quatre morts

DRAME DE LA ROUTE. Le terrible accident de la circulation de dimanche vers 5h30 à Nîmes a fait une quatrième victime. Un des jeunes adultes grièvement blessés et dont le pronostic vital était engagé est décédé dans la nuit de dimanche à ce lundi dans le service de réanimation de l’hôpital Carémeau.

Il s’agit du frère de la mère, décédée dans l’accident avec ses deux bébés de 6 mois et de 18 mois, dont l’âge n’a pas été connu. Il était trentenaire, selon nos informations. Sa soeur, maman des enfants en bas âge avait 24 ans. Le conducteur de la voiture, une BMW qui a quitté l’avenue du Professeur Salvador Allende, la pénétrante ouest de Nîmes, dans une chicane, à la hauteur du lycée Philippe Lamour, légèrement blessé a été placé en garde à vue à sa sortie des urgences.

Infractions en série

Il sera déféré au parquet de Nîmes, puis devant un juge d’instruction ce lundi pour être mis en examen pour homicides involontaires et blessures involontaires aggravées.

Selon la préfecture du Gard, de nombreuses infractions au code de la route ont été relevées par les policiers de la Sécurité publique du Gard chargés de l’enquête : voiture en surcharge -six occupants-, pas de ceintures attachées, pas de siège pour bébé, pas d’assurance et défaut du contrôle technique.

Cette famille décimée revenait d’un mariage.

6 Comments

  1. Lui il va prendre cher affaire à suivre mais quand même on a beau critiquer le jugement français la il va être juger en comparution immédiate après ses 48h de garde à vue ou en détention provisoire mais ça montre l’exemple parfait de l’alcool plus la distraction dans la voiture un peu de pluie et en quelque seconde la vie change tant mieux qu’il soit en vie ca le hantera pour le restant de ses jour même pas un siège auto pour les petit de 1ans et 6mois une honte absolue encore plus pour la mère décédée un accident dure toujours que quelque seconde c’est après qu’on pleure je roule tous les jours dans mon boulot et il commence à avoir un sacré problème sur les route en France ça commence par la distraction en conduisant téléphone écran tactile de l’auto radio plus quelqun qui vous parle l’être humain ne peut pas se focaliser sur plusieurs chose quand le besoin de concentration est élevée pour cette accident c’était le cas mauvaise visibilité forte pluie chausser glissante voiture BMW (propulsion) vitesse élevée un moment d’inattention et voilà ce qui arrive. Le code de la route est totalement à revoir même que le conducteur avait un peu picoler les enfant aurai été attacher les autres passager silencieux avec la vitre conducteur un peu ouverte pour avoir du vent ils seraient tous rentré même en roulant un peu fort à moin que c’était pas sa voiture est qui la connaissait pas

  2. De toutes façons, sa vie est foutue. Avoir ça sur la conscience le poursuivra tout le temps, pour peu qu’il soit normalement doté de compassion, et de plus il n’était pas assuré. Cela peut être encore pire si l’un des passagers reste handicapé à vie. Il paiera toute sa vie.

  3. L irrespect du code et ses conséquences… depuis qu’ on leur rabâche. Au moins ceux la n auront pas entraîné avec eux des gens qui n y étaient pour rien.

  4. À entendre les gens sa me fait trop rire vous saver que dire ces bien fai pour lui et personne respect les l’imitation de vitesse allor arrêter tant que se n’est pas arriver à vous . Vous saver que parler aller vous jeter bande de trou Cul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *