Saint-Jean-de-Védas : le cambrioleur était en semi-liberté

ARRESTATION. Mardi, les gendarmes de la brigade de Saint-Jean-de-Védas sont intervenus à la demande des policiers municipaux de la commune pour prendre en compte un individu trouvé porteur d’objets susceptibles de provenir d’un vol avec effraction, commis quelques instants auparavant dans une villa de la commune.

Trois individus en train de cambrioler dans une maison avaient, en effet été mis en fuite par un riverain, dont il faut louer l’acte de civisme. Dans la foulée, il a donné aussitôt l’alerte en livrant aux policiers municipaux le signalement complet des malfaiteurs. Ainsi, l’un d’entre eux a pu être intercepté par la police municipale et remis aux gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez. Ses deux complices ont réussi à prendre la fuite.

Un juge d’instruction saisi

Les constatations effectuées sur les lieux par les enquêteurs ont permis de confirmer la participation présumée du suspect âgé de 28 ans, résidant à Montpellier qui se trouvait en semi-liberté pour avoir été mis en examen pour autres délits antérieurs, dont un cambriolage dans un pavillon…

À l’issue de sa garde à vue, l’individu a été déféré au parquet de Montpellier, jeudi. Une information judiciaire a été ouverte au cabinet du juge d’instruction de permanence pour, notamment identifier les deux comparses en fuite. L’auteur présumé arrêté en flagrant délit a été mis en examen et placé sous mandat de dépôt.

« Nous saluons la réactivité et le sens civique de ce Védasien qui a permis l’arrestation d’un cambrioleur et la restitution d’une partie des objets volés à son légitime propriétaire. Par ailleurs, cette affaire témoigne de la parfaite complémentarité entre les gendarmes et la police municipale », se félicite ce samedi le groupement de gendarmerie de l’Hérault.

3 Comments

  1. Nous ne saluons pas le crétin de magistrat qui l’a laissé en semi-liberté ! Peut être le même magistrat complice passif de l’assassinat d’un étudiant de 20 ans en plein centre ville…

    1. il faut que les juges soit responsable de leurs décisions comme les voleurs de leurs actes ,,,, sachant que la justice francaise n’et qu’une salope qui vend sont cul au plus offrant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *