Montpellier : trois policiers blessés en service

VIOLENCES. Trois policiers de la Sécurité publique du commissariat central de Montpellier ont été blessés mercredi, alors qu’ils étaient en service et qu’ils intervenaient dans l’enceinte de la gare SNCF Saint-Roch pour procéder à l’interpellation d’un fauteur de troubles.

Ce dernier, âgé de 38 ans qui était en état d’ivresse manifeste importunait des voyageurs dans le hall. Il a été repéré par le système de la vidéosurveillance, tandis que des signalements remontaient aux agents de sécurité. Ceux-ci ont reçu le concours de la Sûreté générale, la police ferroviaire qui a appelé police-secours pour son interpellation. Un équipage a été dépêché de l’hôtel de police.

Coups de pied

Sur les instructions du parquet, le trentenaire a été dirigé à bord du véhicule de police-secours sur les urgences du CHU Lapeyronie pour être examiné par un médecin, pour déterminer notamment son taux d’alcoolémie, avant son placement en garde à vue. Mais, alors qu’il était menotté à l’arrière de la voiture de police, le suspect s’est violemment rebellé. Il a donné de violents coups de pied aux trois fonctionnaires de la police nationale, y compris au conducteur, blessé derrière la tête, les autres ayant été atteints au thorax.

Ils ont fait constater leurs blessures à leur arrivée aux urgences de l’hôpital, avant de déposer plainte pour violences volontaires contre des agents dépositaires de l’autorité publique contre le trentenaire, qui a été déféré au parquet de Montpellier vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *