Alerte orange : tous les matches maintenus ce soir

VIGILANCE. Toutes les rencontres sportives qui se déroulent ce samedi soir à Montpellier sont maintenues, en dépit de l’alerte orange de Météo France sur le département de l’Hérault et du Gard. Les orages sont annoncés à partir de 19h sur l’Est de l’Hérault et sur Montpellier et la métropole.

Toutefois, le ciel s’est noirci et de fortes précipitations tombent actuellement sur l’Est du département, dans le Lunellois, avec de violentes rafales de vent.

Des matches sont prévus ce soir : au stade de la Mosson, le MHSC reçoit Amiens. À la salle de Sud de France Arena à Pérols, le Montpellier Méditerranée Futsal -football- réceptionne le SC Bruguières. Et au palais des sports René Bougnol, le MHB sera opposé à Lisbonne, en Ligue des Champions de handball.

« Ce sont les arbitres qui sont les seuls habilités à annuler une rencontre sportive et pas la préfecture »; explique ce samedi après-midi Christian Pouget, le sous-préfet de Béziers qui est de permanence ce week-end dans le département de l’Hérault, joint par Métropolitain. Certes, mais, dans les messages inlassablement diffusés par la préfecture de l’Hérault, par Météo France, par les services de la police nationale et de la gendarmerie, il est vivement conseillé aux automobilistes d’être très prudents s’ils décident de se déplacer, voire de ne pas prendre la route, qu’en cas d’événement urgent lors d’une alerte orange aux orages, pluies et inondations…

« Nous nous interrogeons sur un risque de crues qui pourraient surprendre des conducteurs à la fin de ces rencontres sportives ce soir, dans l’hypothèse où les prévisions de Météo France sont exactes : s’il tombe des trombes d’eau pendant les rencontres, les artères risquent d’être impraticables pour cause d’inondations plus tard, à l’heure où des centaines de véhicules vont quitter les enceintes sportives. Nous souhaitons que cette situation n’arrive pas, bien sûr », relève une source officielle en charge de la sécurité.

Il est une certitude : le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours -Codis 34- est sur les dents : les sapeurs-pompiers ont renforcé des centres de secours, notamment en plongeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *