A75, Paulhan : ivre et à contresens en voiturette

PROCÈS. Un Héraultais d’une cinquantaine d’années a été condamné vendredi à un an de prison par le tribunal correctionnel de Montpellier et incarcéré dans la foulée à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, pour avoir circulé sur une distance de 30 km à contresens sur l’autoroute A75, alors qu’il était ivre au volant d’une voiturette.

Le conducteur, intercepté mardi sur la commune de Paulhan, entre Clermont-l’Hérault et le péage de Cabrials, est un récidiviste pour avoir déjà été condamné avec rétention du permis de conduire en 2014 pour conduite sous l’état d’un empire alcoolique. Sa voiture lui avait été confisquée et il roulait depuis en voiturette, véhicule qui a interdiction d’emprunter une autoroute.

2 grammes d’alcool

De plus, lors de son interception par les gendarmes du peloton motorisée de la gendarmerie de l’autoroute de Clermont-l’Hérault, il avait 2 grammes d’alcool par litre de sang. Il a été placé en cellule de dégrisement durant de longues heures, avant de pouvoir être entendu à la demande du procureur de la République de Montpellier. Qui a renvoyé le quinquagénaire devant le tribunal correctionnel pour qu’il soit jugé en comparution immédiate.

Outre sa condamnation à un an d’emprisonnement ferme avec obligation de soins, avec annulation de son permis de conduire, le conducteur a écopé de 80 € d’amende pour l’infraction au code de la route, le fait d’avoir roulé à contresens. Lors de l’audience, le procureur a estimé que c’était un miracle si les autres automobilistes s’étant retrouvés face à cette voiturette à 50 km/h en face d’eux sur cette autoroute, heureusement moins fréquentée que l’A9, aient pu éviter une collision.

2 Comments

  1. C’est mérité, mais quand on compare avec un clando condamné à seulement 10 ans pour homicide volontaire, qui sort au bout de 4 ans et qui dans la foulée poignarde à mort un étudiant de 20 ans en pleine rue, on est encore une fois en droit de penser que la justice de ce pays devient maboule !!! sic !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *