MHB / Lidl Starligue : bonne reprise de Montpellier à Aix

HANDBALL. Montpellier se déplaçait à Aix en ouverture de la 7e journée de Lidl Starligue. Dans la nouvelle salle des Aixois, où les pensées étaient tournées vers le gardien Slavisa Djukanovic dont les nouvelles sont rassurantes après son malaise lundi, les hommes de Patrice Canayer ont mené durant quasiment toute la rencontre. Malgré une baisse de régime en seconde période, Montpellier s’impose logiquement 32 à 28. Avant la suite de la journée, le club héraultais s’empare de la première place du championnat devant le PSG.

Toujours en délicatesse avec son bras gauche Ludovic Fabregas était absent du groupe. Patrice Canayer titularisait d’entrée de jeu Benjamin Afgour. Les Aixois prenaient rapidement le contrôle des opérations (4-1, 4e). Vincent Gérard se mettait alors en action (une passe décisive et deux arrêts en une minute, 11 au total), quand Michaël Guigou, déjà à trois réalisations (7 au total), permettait aux Montpelliérains de revenir à la marque (7e). Le jeu se faisait alors plus haché, les pertes de balles et les fautes s’enchaînant (7-8, 14e). Mais progressivement la mécanique héraultaise se mettait en place. Et si Joze Basnik (8 arrêts) limitait la casse dans les cages aixoises, Montpellier prenait ses distances (8-13, 21e). Le MHB rentrait finalement au vestiaire avec 4 buts d’avance (11-15).

Une baisse de régime sans conséquence

De retour sur le parquet, Montpellier poursuivait sa marche en avant et ne laissait que peu de solutions aux hommes de Jérôme Fernandez. L’écart grandissait rapidement pour compter sept longueurs (16-23, 40e). Et comme régulièrement depuis le début de la saison, les Montpelliérains connaissaient une baisse de régime en seconde période. Devant son public, Aix poussait volontairement. Dans les cages, le jeune Loic Gschwind, passé par le centre de formation de Montpellier, réalisait des miracles (6 arrêts) et permettait à son équipe de revenir à un but (25-26, 52e). Les Montpelliérains ne paniquaient pas malgré des décisions arbitrales contestables. En quelques minutes, le MHB montrait une plus grande solidarité en défense quand les attaques se faisaient plus percutantes. Montpellier s’impose finalement 32 à 28 et fait chuter pour la première fois les Aixois dans leur nouvelle salle. Prochain rendez-vous pour les Montpelliérains, samedi à 17h30 au palais des sports René Bougnol pour la réception de Lisbonne en Ligue des Champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *