Mèze : décès du retraité disparu cet été

CADAVRE. Le cadavre d’un homme en état de décomposition avancée découvert dimanche par des chasseurs, quartier de Bel-Air sur la commune de Marseillan aurait été identifié comme étant celui du retraité de 79 ans atteint de la maladie d’Alzheimer, disparu de son domicile de Mèze depuis le 19 juillet dernier.

C’est ce qu’a révélé l’autopsie pratiquée mardi à l’institut médico-légal du CHU Lapeyronie à Montpellier. Aucune trace de coups n’a été relevée sur le corps. La comparaison du dentier de la victime devrait rendre l’identification formelle.

Des recherches entreprises dans une vaste zone autour du bassin de Thau en juillet et en août avec un chien pisteur, un hélicoptère, des militaires et des bénévoles n’avaient pas permis de localiser le retraité, désorienté dans ses déplacements à cause de sa maladie. Le septuagénaire parti se promener se serait égaré et n’aurait plus retrouvé le chemin de son domicile.

L’enquête des gendarmes de la compagnie de Pézenas se poursuit.

6 Comments

  1. Je ne fais partie de leurs rangs mais les chasseurs ont eu une utilité en arpentant les espaces naturels et découvrant la dépouille d’un homme.

    Quelle est l’utilité des opposants à la chasse, en l’occurrence ?

    1. En l’occurrence, si on prend le temps de lire l’article, militaires, chien pisteur et hélico n’ont pas donné les résultats escomptés.

      Mais peut-être que les citadins anti-tout ont le nez plus fin, en plus d’une grande gueule…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *