Cinemed : l’Italien Manuel, Antigone d’Or

FESTIVAL. Le film Manuel, de l’Italien Dario Albertini a eu les faveurs du jury du festival Cinemed à Montpellier. Il a reçu l’Antigone d’Or de cette édition 2017, dotée de 15’000 € par Montpellier Méditarranée Métropole, 3M. L’actrice et réalisatrice Aure Atika présidait le jury, composé d’Anne-Dominique Toussaint (productrice, Les Films des Tournelles), Swann Arlaud (comédien), Tahar Ben Jelloun (écrivain)  et de Thierry de Perretti, réalisateur.

Manuel est interprété par Andrea Lattanzi, Franscesca Antonelli, Renato Scarpa, Raffaella Rea, Giulia Elettra Gorietti.

L’histoire en bref : Manuel vient d’avoir 18 ans. Il est temps pour lui de quitter le foyer pour jeunes dans lequel il a vécu ces dernières années, depuis l’incarcération de sa mère. Mais la liberté retrouvée a un goût amer. Errant dans les rues de son quartier en banlieue de Rome, Manuel tente de devenir un adulte responsable. Pour que sa mère obtienne l’assignation à résidence, il doit prouver aux autorités qu’il peut veiller sur elle. Manuel pourra-t-il aider sa mère à retrouver sa liberté sans perdre la sienne ?

Dario Albertini :  ce réalisateur primé ici est né en 1974 à Rome. Il débute sa carrière en tant que photographe, avant de devenir cinéaste documentaire, supervisant toutes les dimensions de la réalisation : le scénario, l’image, le son et la musique. Slot – Le intermittenti Luci di Franco (2013), son premier documentaire, a reçu le Prix D.E.R du meilleur documentaire italien, le prix « Adriano Asti » du meilleur documentaire, le prix Cinemadocumentario et le prix Marcellino De Baggis. Dans son documentaire La Repubblica dei ragazzi (2014), lauréat des prix 400 coups Vittorio Vénétie Film Festival et Cinéma Fedic, il décrit la création d’un refuge dédié aux orphelins, qui se transforme rapidement en une petite république. Après le court métrage Insanus (2015), il réalise Incontri al mercato (2015), auréolé des prix Franco Basaglia et prix ITFF, il s’intéresse à la vie de trois protagonistes dont le quotidien s’organise autour du fonctionnement d’un marché local. Manuel, produit par Angelo Barbagallo pour Bibi Film avec Timvision, basé sur l’expérience d’Albertini alors qu’il réalisait le documentaire La repubblica dei ragazzi, est son premier long métrage.

                                                            >> Bande-annonce : https://youtu.be/xNGRAivyrms

Voici le palmarès complet : 

>> Longs métrages

  • Mention à Les Bienheureux de Sofia Djama (France/Belgique/Qatar, 2017)
  • Prix de la critique BNP Paribas. Dotation de 2 000 € à la réalisatrice par BNP Paribas : Manuel de Dario Albertini (Italie, 2017)
  • Prix du public Midi Libre. Dotation de 4000 € au réalisateur : Dede de Mariam Khatchvani (Géorgie/Qatar/Irlande/Pays-Bas/Irlande)
  • Prix Nova. Dotation en une campagne de spots en national pour la sortie du film lauréat : Manuel de Dario Albertini (Italie, 2017)
  • Prix étudiant de la première œuvre. Dotation de 1500 € par le Centre Culturel Universitaire et le Crous : Les Bienheureux de Sofia Djama (France/Belgique/Qatar, 2017)
  • Prix jeune public des activités sociales de l’énergie. Dotation consistant en une présentation du film primé (10 projections) dans les centres de vacances du CCAS : Wajib d’Annemarie Jacir (Palestine, 2017)
  • Prix Jam de la meilleure musique. Dotation de 1200 € au compositeur décerné à Habib Shehadeh Hanna pour la musique du film Holy Air de Shady Srour (Israël, 2016)

>> Courts métrages

  • Grand prix du court métrage Montpellier Méditerranée Métropole. Dotation de 4000 € au réalisateur par Montpellier Méditerranée Métropole : Vilaine fille d’Ayce Kartal (France/Turquie, 2016)
  • Mentions ex-aequo à Je suis un Juif d’Aharon Shem Tov et Niv Hachlili (Israël, 2016) et à Retour à Genoa City de Benoît Grimalt (France, 2017).
  • Prix du public Midi Libre-Titra Film. Dotation de 1 000 € au réalisateur par Midi Libre et de 500 € en prestation DCP par Titra Film : Retour à Genoa City de Benoît Grimalt (France, 2017)
  • Prix jeune public Ville de Montpellier. Dotation de 2 000 € par la Ville de Montpellier et 500 € en prestation DCP par Force de l’image production : MAD de Sophie Tavert (France, 2016)
  • Prix Canal +. Achat des films primés pour diffusion sur Canal+ : Quinze de Sameh Morsy (Égypte, 2017)

>> Documentaires

  • Prix Ulysse CCAS-Montpellier Méditerranée Métropole. Dotation 3 000 € à la réalisatrice par la CCAS et la médiathèque centrale Federico Fellini de Montpellier Méditerranée Métropole : Off Frame ou la Révolution jusqu’à la victoire de Mohanad Yaqubi (Palestine/France/Qatar/Liban, 2016)
  • Mention à House in the Fields de Tala Hadid (Maroc/Qatar, 2017)

L’affiche de cette édition 2017 de Cinemed représentait les pieds d’un jeune garçon posé sur le mur-écran, avec le regard bienveillant de femmes, et plus loin une image de communauté humaine, relient l’enfant à un destin commun. La mer était là, comme un triangle bleu. Un moment au soleil. Un moment relié, comme un festival. L’affiche de ce 39e Cinemed incarnait l’irrévérence bienvenue de la jeunesse : irrévérence salutaire de l’enfance, énergie créative première, capacité d’étonnement devant la vie.

Rendez-vous à l’automne 2018 pour le 40ème festival de Cinemed.

Ceux et celles récompensés au Cinemed 2017.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *