Aqua-Valley : l’union fait la force pour l’eau

INNOVATION. La filière eau et les nombreuses entreprises de la région peuvent désormais compter sur le pôle compétitivité Aqua-Valley pour défendre leurs intérêts et dynamiser un secteur de plus en plus innovant et travaillant sur une denrée rare plus que nécessaire à la vie sur terre.

Créé cet été grâce à la fusion de trois clusters occitans de l’eau -le pôle de compétitivité Eau, Swelia et Wsm-, Aqua-Valey apparaît être le meilleure alliée concernant les grands enjeux à venir liés à l’eau, de son traitement à sa distribution.

Comme l’explique Benoit Gillmann, vice-président et membre du bureau d’Aqua-Valey, « cette fusion permettra de faciliter une meilleure structuration de la filière régionale des entreprises intervenant dans le cycle de l’eau. Elle permettra également de mettre en place une filière forte des métiers de l’eau, innovante et dynamique, toujours plus visible et plus ambitieuse sur les marchés en développement. Elle va nous permettre de renforcer nos capacité d’actions et d’interventions, de sécuriser et d’améliorer les soutiens financiers des partenaires ».

Revoir les modes de consommation

Denrée indispensable de plus en plus rare, il est impératif de revoir les modes de consommation et d’utilisation en eau. Les perturbations climatiques, la problématique du renouvellement des réseaux de distribution et de collecte vieillissants, et les inégalités d’exploitation incitent les professionnels du secteur à se rassembler pour répondre aux besoins de plus en plus exigeants.

En créant Aqua-Valey, les professionnels de la filière eau dans les régions Occitanie et Provence-Alpes-Côte-d’Azur -PACA- ont compris que c’est en unissant leurs forces, leur savoir-faire et leurs compétences en matière d’innovation, qu’ils pourraient ambitionner devenir l’un des principaux acteurs de la filière eau, à l’échelle nationale et internationale.

Localisé à Montpellier avec une antenne toulousaine, et relayé en région PACA par le cluster aixois Ea éco-entreprises, Aqua-Valey réunit aujourd’hui 245 adhérents -grands groupes, ETI, PME/TPE, organismes de recherche et de formation, associations- des régions Occitanie et PACA et ambitionne d’en compter au moins 400 en 2019.

Actions communes

Une première journée de réflexion stratégique s’est tenue récemment et a permis à la centaine de représentants des 250 adhérents du pôle de compétitivité, de mettre en place un ambitieux programme d’actions autour de l’innovation, de l’accompagnement du développement des entreprises et de leur internationalisation. Un programme qui permet notamment de mettre en place des actions communes pour favoriser l’accompagnement et le développement des entreprises membres à l’export grâce à une offre intégrée.

Eaux usées traitées

Le pôle a également décidé de mettre le paquet cette année, sur le sujet de la réutilisation des eaux usées traitées. L’ambition est de favoriser des innovations autour de la réutilisation d’eaux usées retraitées.

C’est ainsi que le projet innovant ‘’SmartFertiReuse’’ a pu être monté en Occitanie, dans le cadre de la procédure France expérimentation qui permet de tester des innovations. Elle s’inscrit dans le prolongement d’une plateforme de normalisation montée par le Pôle Aqua-Valley en 2016 et pilotée par l’AFNOR et à laquelle une quarantaine d’acteurs -collectivités, entreprises et scientifiques- a participé dans le but de permettre de faire évoluer favorablement la réglementation grâce aux avancées technologiques.

Etc Servat, Benoit Gillmann, tous les deux vice-président d’aqua-Valey et Yvan Kedaj, directeur général adjoint de Aqua-Valey, présente les ambitions du pôle de compétitivité © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *