La Caisse d’Epargne lance un dispositif d’accompagnement

ÉCONOMIE. C’est un dispositif «original et totalement innovant» que la Caisse d’Épargne lance cet automne. Baptisé Néo-business, il s’adresse aux start-up et aux entreprises innovantes du territoire. Objectif : accompagner leur développement.

Le premier s’est distingué dans les new-tech et développe aujourd’hui des outils digitaux de pointe au service du sport. La seconde développe des composés de synthèse à visée antitumorale pour combattre les cancers les plus agressifs. Le troisième, lui, a connu une success story fulgurante dans le monde de l’éolien et s’est même vu remettre le Prix de l’Entrepreneur de l’Année en 2013 pour la région Méditerranée. Les trois ont en commun d’avoir, un jour, créé leur entreprise, connu une croissance importante et géré leur développement au national et à l’international avec une certaine maîtrise. Tout cela, en région. Christophe Carniel (VOGO), Karine Chorro (PHOST’IN) et Jean-Marc Bouchet, (QUADRANT Energies Libres) intègrent aujourd’hui le comité de labellisation de Néo-Business, le nouveau dispositif développé par la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon pour accélérer la réalisation des projets des start-up et des entreprises innovantes. Ils seront accompagnés de plusieurs experts de la banque. Tous partagent, de leurs propres dires, une même volonté “d’intérêt général“, un même besoin d’être utile. “Les start-up ne sont pas des entreprises comme les autres. Elles nécessitent une approche, des expertises et un accompagnement bien spécifique, explique Christine Fabresse, Présidente du Directoire de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. Néo-business répond à leurs différents besoins, et ce, en complément des dispositifs d’incubation et d’accélération performants proposés sur le territoire comme par exemple le réseau Synersud, French South Digital, Créalia…“ précise-t-elle ensuite.

Fonctionnement

Mais concrètement, comment ça marche ? “Le comité propose aux start-up sélectionnées des rendez-vous avec des clients potentiels ou des partenaires utiles et influents“, explique Jean Francois Manlhiot, membre du directoire en charge de la banque de développement régional et président du comité de labellisation. Les start-up ont alors là l’occasion de développer leur business grâce à ces rencontres. Quand viennent les questions financières, la Caisse d’Epargne mobilise ses chargés d’affaires “Innovation“ spécifiquement formés à l’accompagnement des start-up pour analyser les projets et apporter leurs conseils dans la construction du business model et du business plan. La Caisse déploie ensuite, au cas par cas, une offre bancaire évolutive, quel que soit le stade de développement de l’entreprise, des services de banque au quotidien (encaissement, trésorerie, assurances) jusqu’aux solutions de financement de haut de bilan et bancaires. “Nous proposons, en partenariat avec le Fonds Européen d’Investissement (FEI), le Prêt Innovation, spécifiquement conçu pour financer les projets à caractère innovant des PME et ETI“, précise Christine Fabresse. En complément, la Caisse d’Epargne s’engage aussi financièrement (150 000 euros sur trois ans), à compter de cette année, à soutenir le fonds Crealia, un dispositif du réseau Synersud qui octroie des prêts d’honneur aux jeunes entreprises innovantes.

LES PREMIERS LABELLISÉS

À l’issue du premier comité, qui s’est tenu le 3 octobre, trois start-up ont été labellisées « Néo Start-up Caisse d’Epargne LR »: Microphyt (Baillargues), qui produit et commercialise des ingrédients actifs issus de microalgues, permettant à ses clients, laboratoires de compléments alimentaires ou marques cosmétiques, « de se différencier et de proposer des ingrédients naturels et innovants ». Aussi récompensée, PLUSSH, spécialiste de l’instant live vidéo depuis Smartphone. Enfin, c’est RESILIENT INNOVATION, né l’an dernier, qui vient compléter ce trio de choc. L’entreprise a séduit avec ses solutions électroniques visant à améliorer la marche de ses usagers, comme par exemples des seniors atteints de la maladie de Parkinson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *