Montpellier : des ados se payent le restaurant grâce à un bien volé

ARRESTATIONS. Une Montpelliéraine de 18 ans a été victime du vol de son téléphone portable, lundi vers 17h, alors qu’elle se trouvait à pied dans le quartier des hôpitaux-facultés, route de Mende : un jeune individu lui a brusquement arraché son bien qu’elle possédait dans ses mains, avant de le donner à un complice, qui l’a refilé à une jeune comparse, avant d’être emporté par une seconde femme. Puis, les agresseurs ont détalé.

La victime a demandé à des témoins d’appeler police-secours. Des patrouilles de la brigade anticriminalité -BAC- ont rapidement sillonné le secteur, sans repérer le groupe de voleurs. Ces policiers de la Sécurité publique ont toutefois remarqué qu’un foyer de mineurs placés par la justice se trouvait à proximité immédiate des lieux où s’étaient déroulés les faits. Une piste suivie avec succès par les enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault.

Auteurs reconnus

Mardi matin, ils ont procédé à l’interpellation de quatre adolescents, deux garçons et deux filles âgés de 16 ans et de 17 ans pour les placer en garde à vue. Invitée à venir éventuellement les identifier au commissariat central, la jeune femme les a formellement reconnus.

Le quatuor a avoué avoir bien volé le téléphone portable, revendu dans la foulée à un inconnu dans la cité du Petit Bard, à Montpellier. Avec l’argent reçu, les adolescents se sont payés un dîner dans un restaurant. Ils ont été déférés au parquet des mineurs.

3 Comments

  1. Et le juge dira que ce n’est pas bien
    « parce que ce n’est pas bien »
    et qu’il ne faudra pas recommencer
    et ils diront qu’ils ne recommenceront pas.
    Mais si le juge les pénalisaient financièrement individuellement plus le préjudice moral ? Comment entretenir la gangrène au quotidien… Au moins pendant qu’ils braquent les jeunes, ils ne s’en prennent pas aux banques donc tout va bien pour certains

  2. la prison ils n en sont pas a leur premier mefaits un bon coup de pied au cu et des baffes c est tout ce qu ils leur faut plus de la prison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *